Digimon, le film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Digimon, le film

Description de cette image, également commentée ci-après

Logotype du film

Titre original Digimon: The Movie
Réalisation Mamoru Hosoda
Minoru Hosoda
Shigeyasu Yamauchi
Scénario Reiko Yoshida
Jeff Nimoy
Bob Buchholz
Acteurs principaux

Lara Jill Miller
Joshua Seth
Bob Glouberman
Brian Donovan

Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Drapeau du Japon Japon
Genre Action
Aventure
Comédie dramatique
Science-fiction
Sortie 2000
Durée
85 minutes
(États-Unis/Canada)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Digimon, le film (Digimon: The Movie) est un film d'animation américano-canadien adapté des deux premières saisons de la série télévisée évènement japonaise, Digimon. Il s'agit en réalité d'une compilation effectuée par Fox Kids des trois premiers films réalisés au Japon parus au cinéma entre 1999 et 2000, Digimon Adventure le film, Digimon, Notre jeu de guerre ! et Digimon Adventure 02[1]. Les films ont été remontés, leurs bandes-sons totalement réécrites (avec l'utilisation de plusieurs morceaux rock) et leurs scénarios grandement remaniés afin de former un tout cohérent, alors que les films japonais sont totalement indépendants (le troisième n'est d'ailleurs généralement pas intégré à la chronologie de la série).

Aux États-Unis et au Canada, le film est distribué par 20th Century Fox. En France et en Belgique, il est distribué par Fox Kids et Pathé. Le film dispose d'une introduction avec Angela Anaconda[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire référence deux jeunes frères et sœurs: Tai et Kari, quatre ans avant leurs aventures dans le digimonde. La première partie nous montre la toute première fois que les deux jeunes digisauveurs ont rencontré leur tout premier Digimon. Tai et Kari se lèvent un matin et aperçoivent un digi-œuf tout droit sorti de leur ordinateur; celui-ci éclot pour devenir un Botamon. Au fur et à mesure, il se digivolve en Koromon et ensuite en Agumon (pas le même monstre que l'on voit dans la série car celui-ci est beaucoup plus immense), détruisant une partie de la ville transportant Kari sur son dos. Un second digi-œuf apparaît dans le ciel et donne naissance à un Digimon maléfique: Parrotmon. Le voyant apparaître, Agumon se digivolve en Greymon pour le combattre, mais celui-ci tombe tout de suite K.O. Tai, désespéré de voir Greymon à terre, prend le sifflet de Kari et souffle dedans pour encourager Greymon à combattre de nouveau. Une fois Parrotmon battu, Greymon disparaît avec lui dans le digimonde.

Quelques années après ce fructueux combat, de retour dans le monde réel où Izzy découvre un digi-œuf sur une page internet affectant tout le réseau; il informe ensuite Tai de ce fléau. Tai et Izzy utilise l'ordinateur du père de Tai pour y voir l'éclosion du virus. Gennai apparaît ensuite sur l'ordinateur et envoie directement Agumon et Tentomon pour arrêter ce virus nommé Keramon. Durant leur combat, Keramon se digivolve en Infermon et bat Agumon et Tentomon. Tai s'emporte furieusement en essayant de contacter le reste de l'équipe des digisauveurs mais il ne réussira qu'à contacter Matt et, son petit frère, T.K. Ils trouvent un ordinateur chez un coiffeur et y envoient Gabumon et Patamon à travers le réseau. Infermon se digivolve en Diaboromon une fois qu'Agumon et que Gabumon se soient digvolvés en WarGreymon et MetalGarurumon. Les deux Digimon n'ont pas pu battre le virus à cause de nombreux courriels envoyés par les enfants du monde entier. Tai cogne l'ordinateur laissant WarGreymon sans âme. Pendant que Diaboromon continue à se multiplier par million, le pentagone lance deux missiles pour arrêter la propagation du virus (un au Colorado et un autre à Odaiba, Tokyo, où vit Tai). WarGreymon et MetalGarurumon se réveillent lentement toujours dans le même but de vaincre Diaboromon. Mais les millions de copies de Diaboromon achèvent les deux Digimon. Tai et Matt rentrent mystérieusement dans le réseau pour parler à leur Digimon. Grâce à l'âme des millions d'enfants à travers le monde, WarGreymon et MetalGarurumon se digivolvent pour ne former qu'un monstre sur-puissant: Omnimon qui bat aisément Diaboromon et ses millions de copies. À la toute dernière minute, Diaboromon est trop rapide pour être touché, mais Izzy télécharge tous les courriels envoyés pour stopper Diaboromon. Celui-ci est ensuite achevé par Omnimon en plein dans la tête, déprogrammant les missiles et annihilant Diaboromon. Mais le virus affecte par la suite le Digimon de Willis: Kokomon.

Cette histoire relate la dernière génération des digisauveurs traversant le Japon jusqu'aux États-Unis pour y retrouver le jeune digisauveur, Willis, et l'aider à empêcher son Digimon, Kokomon, de détruire tout sur son passage. La vérité est par la suite dévoilée - n'étant encore qu'un enfant, Willis reçoit deux jumeaux Digimon: Gummymon et Kokomon. Il imagine la possibilité d'en créer un troisième (devenu Diaboromon) mais celui-ci est infecté par un virus puis détruit par Omnimon. Toutefois, le virus survit et s'en prend à Kokomon, qui disparait ensuite sans laisser aucune trace, réapparaissant quelques années plus tard sous sa forme digivolvée: Wendigomon. T.K. et Kari étaient les premiers à apercevoir Wendigomon à New York.

Plus tard dans le film, Wendigomon se digivolve en Antylamon, puis en Chérubimon (mode virus), régressant l'âge des digisauveurs pour les rendre plus vulnérables durant un combat. Willis comprend ensuite qu'il doit retourner au point de départ pour savoir ce qui s'est réellement passé. T.K et Kari invoquent ensuite Magnadramon et Séraphimon, rapidement battu par Chérubimon. Par la suite, les deux digisauveurs donneront l'énergie nécessaire à Willis et Davis pour digivolver Veemon en Magnamon et Terriermon en Rapidmon (mode cuirassé). Le combat terminé et le virus vaincu, les digisauveurs retrouvent leur âge normal et voient apparaître Chérubimon (mode normal). Finalement, Willis découvre que son Digimon est toujours en vie, prêt à éclore de son digiœuf. Finalement, Kokomon éclot et apparait à la fin du film sous forme de Wendigomon, heureux d'être débarrassé du virus qui le rongeait.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Digimon: The Movie
  • Titre français : Digimon, le film
  • Scénario : Reiko Yoshida, Jeff Nimoy, Bob Buchholz
  • Direction artistique : Shigeru Ando
  • Musique : Udi Harpaz, Amotz Plessner
  • Production : Terri-Lei O'Malley
  • Sociétés de distribution : 20th Century Fox, Saban Entertainment, Fox Kids (États-Unis / Canada) ; Fox Kids, Pathé (France / Belgique)
  • Format : Couleurs - 35 mm - 4:3
  • Budget : 5,5 millions de dollars
  • Durée : 85 minutes
  • Dates de sorties : Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada : 6 octobre 2000 ; Drapeau de la France France : 16 février 2001
  • Langue : anglais

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix américaines[modifier | modifier le code]

  • Lara Jill Miller : Kari
  • Joshua Seth : Tai
  • Bob Papenbrook : Greymon rouge
  • David Lodge : Parrotmon
  • Dorothy Elias-Fahn : Mère de Tai
  • Michael Sorich : Miko, Grand Agumon, Gargomon
  • Peggy O'Neal : Botamon
  • Colleen O'Shaughnessey : Sora, Étudiant masculin
  • Brianne Siddall : Koromon, Kuramon
  • Jeff Nimoy : Conducteur de camion 1,Voix de téléphone 1,Le barbier, Barney, Cabbie, Enfant 3,Tentomon, Kabuterimon, MegaKabuterimon
  • Bob Buchholz : Conducteur de camion 2,Client masculin, Voix de téléphone 2,Opérateur de messagerie vocale, Oncle Al, Andy, Chef d'équipe
  • Philece Sampler : Mimi, Grand-mère de Matt, Cody
  • Mona Marshall : Izzy, Terriermon
  • Michael Lindsay : Joe, Greymon
  • Michael Reisz : Matt
  • Wendee Lee : Petite fille 1,Fille de partie 1,TK(petit), Kokomon
  • Elizabeth Rice : Garçon 1,Mère de Sora, Opérateur 1,Enfant 2
  • Anna Garduno : Garçon 2,Palmon, Tante Bea, La camionneuse, Enfant 1
  • Neil Kaplan : Garçon jumeau 1,Voix d'ordinateur 2,Professeur, Hawkmon, Halsemon
  • Doug Erholtz : TK(adolescent)
  • Tifanie Christun : Fille d'anniversaire, Fille d'épicerie, Biyomon, Yolei
  • Ralph Garman : Journaliste
  • Paul St. Peter : Keramon, Infermon, Diaboromon, Wendigomon, Antylamon, Cherubimon
  • Tom Fahn : Agumon, Digmon
  • Michael Reynolds : Gennai
  • Kirk Thornton : Gabumon, MetalGarurumon, Omnimon
  • Laura Summer : Patamon
  • R. Martin Klein : Gomamon
  • Edie Mirman : Opérateur enregistré, Gatomon, Angewomon, Magnadramon
  • Steven Jay Blum : Voix d'ordinateur 1,Poromon, Flamedramon, Raidramon, Magnamon
  • Joseph Pilato : MetalGreymon
  • Lex Lang : WarGreymon, Omnimon, Rapidmon
  • Bob Glouberman : Willis
  • Brian Donovan : Davis
  • Dave Mallow : Upamon, Angemon, Seraphymon
  • Derek Stephen Prince : Vendeur de pizza, DemiVeemon, Veemon
  • Robert Axelrod : Armadillomon

Média[modifier | modifier le code]

Promotion[modifier | modifier le code]

Dans chaque cassette et DVD vendu en grande surface, une carte Digimon en version limitée est offerte. Il y a, au total, 12 cartes à collectionner de la version limitée.

Album[modifier | modifier le code]

Musiques du film "Digimon, le film''

Album par
Sortie 19 septembre 2000
Durée 50:16
Genre Bande son
Producteur Mumble
Paul Gordon
Susan Rogers
Paul Q. Kolderie
Howard Benson
Label Maverick Records

Musiques du film "Digimon, le film est l'album originel des musiques du film incluant quelques petits bonus musicaux[3]. Il a été commercialisé par Maverick Records, aux États-Unis et au Japon, le 19 septembre 2000 et en 2001 en Europe peu après la sortie du film au cinéma.

La musique du film a été composée par Udi Harpaz et Amotz Plessner et jouée par la Tel Aviv Symphony Orchestra[4]. Aucune version officielle de la version orchestrale n'existe, mais il existe quelques clips sur le site internet d'Udi Harpaz[5]. La traduction française est de C. Et C. Vallois[6].

No Titre Auteur(s) Durée
1. Digi Rap (Version Française Par C. Et C. Vallois) M.C. Pea Pod, Paul Gordon 3:11
2. All Star Smash Mouth 3:20
3. The Rockafeller Skank (version courte) Fatboy Slim 4:02
4. Kids in America LEN 3:54
5. Les Digimon (Version Française Par C. Et C. Vallois) Paul Gordon 2:31
6. One Week Barenaked Ladies 2:52
7. The Impression That I Get The Mighty Mighty Bosstones 3:17
8. All My Best Friends Are Metalheads Less Than Jake 3:13
9. Run Around Jasan Radford 2:09
10. Nowhere Near Summercamp 2:21
11. Spill Showoff 2:16
12. Here We Go Jason Gochin 2:25
13. Digimon (Générique TV) (Version Française Par C. Et C. Vallois) (piste bonus) Paul Gordon 3:00
14. Change Into Power (piste bonus) Paul Gordon 2:35
15. Let's Kick It Up (piste bonus) Paul Gordon 3:12
16. Going Digital (piste bonus) Jasan Radford 3:00
17. Strange (piste bonus) Jasan Radford 2:48

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Fiche du film sur Animeka » (consulté le 1er janvier 2011)
  2. (fr) Présentation du film par Angela Anaconda - Pixmania. Consulté le 15 août 2010.
  3. (fr) Bande originale du film en CD Album sur Amazon.fr. Consulté le 12 juin 2010.
  4. Crédit du générique de fin du film
  5. (en) Udi Harpaz: Digimon, le film. Consulté le 15 août 2010.
  6. (fr) Musiques du film "Digimon" - Le Film - Chapitre. Consulté le 15 août 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]