Difluorure d'oxygène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Difluorure d'oxygène
Oxygen-difluoride-2D.pngOxygen-difluoride-3D-vdW.png
Structure du difluorure d'oxygène
Identification
Synonymes

Fluorure d'oxygène
Monoxyde de fluor
Monoxyde de difluor

No CAS 7783-41-7
No EINECS 231-996-7
Apparence gaz comprimé incolore, d'odeur caractéristique, jaunâtre à brun à l'état liquide[1].
Propriétés chimiques
Formule brute F2OOF2
Masse molaire[2] 53,9962 ± 0,0003 g/mol
F 70,37 %, O 29,63 %,
Propriétés physiques
fusion -224 °C[1]
ébullition -145 °C[1]
Solubilité dans l'eau à °C : (réaction lente) 6.8 ml/100 ml[1]
Masse volumique 1 900 kg·m-3
liquide à -145 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Très toxique
T+
Comburant
O


Transport
-
   2190   
SIMDUT[3]
A : Gaz compriméC : Matière comburanteD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats gravesE : Matière corrosive
A, C, D1A, E,
Écotoxicologie
Seuil de l’odorat bas : 0,09 ppm[4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le difluorure d'oxygène, ou plus simplement fluorure d'oxygène, est le composé chimique de formule OF2. C'est un gaz incolore très oxydant.

Préparation[modifier | modifier le code]

Le difluorure d'oxygène OF2 a été décrit pour la première fois en 1929 par le chimiste français Paul Lebeau au cours de ses recherches sur le fluor avec Augustin Damien. Il était obtenu par électrolyse de fluorure de potassium KF fondu et de fluorure d'hydrogène HF avec des traces de molécules d'eau.

La méthode de préparation moderne fait intervenir la réaction de fluor F2 avec une solution aqueuse diluée d'hydroxyde de sodium NaOH :

2 F2 + 2 NaOH → OF2 + 2 NaF + H2O

Réactions[modifier | modifier le code]

Le difluorure d'oxygène se décompose au-dessus de 200 °C en fluor F2 et oxygène O2 par un mécanisme radicalaire. Il réagit avec de nombreux métaux pour donner des fluorures et des oxydes, ainsi qu'avec des non-métaux : OF2 réagit par exemple avec le phosphore pour donner le pentafluorure de phosphore PF5 et l'oxytrifluorure de phosphore POF3, et avec le soufre pour donner le dioxyde de soufre SO2 et le tétrafluorure de soufre SF4. Avec le xénon, OF2 peut donner du tétrafluorure de xénon XeF4 ainsi que des oxyfluorures de xénon (oxydifluorure de xénon XeOF2 et oxytétrafluorure de xénon XeOF4 notamment).

Le difluorure d'oxygène réagit lentement avec l'eau pour donner de l'acide fluorhydrique :

OF2 (aq) + H2O(aq) → 2 HF(aq) + O2 (g)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d DIFLUORURE D'OXYGENE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. « Difluorure d'oxygène » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  4. « Oxygen difluoride », sur hazmap.nlm.nih.gov (consulté le 14 novembre 2009)