Difluorure d'ammonium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Difluorure d'ammonium
Ammonium.svg HF2
Identification
Synonymes

Bifluorure d'ammonium
hydrogénofluorure d'ammonium
hydrogénodifluorure d'ammonium

No CAS 1341-49-7
No EINECS 215-676-4
PubChem 14935
SMILES
InChI
Apparence écailles ou cristaux blancs, odeur piquante
Propriétés chimiques
Formule brute H5F2N  [Isomères]
Masse molaire[1] 57,0432 ± 0,0006 g/mol
H 8,83 %, F 66,61 %, N 24,55 %,
Propriétés physiques
fusion 126 °C
ébullition 239 °C
Solubilité 630 g·l-1 eau à 20 °C
Masse volumique 1,5 à 25 °C
d'auto-inflammation non inflammable
Limites d’explosivité dans l’air non explosif
Pression de vapeur saturante 1 hPa à 20 °C
Cristallographie
Système cristallin cubique centré (type CsCl)
Réseau de Bravais cubique
Précautions
Directive 67/548/EEC
Toxique
T
Corrosif
C



SIMDUT[2]
E : Matière corrosive
E,
SGH[3]
SGH05 : CorrosifSGH06 : Toxique
Danger
H301, H314,
Écotoxicologie
CL50 1,276 ppm·h-1 (rat) 342 ppm·h-1 (souris)
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le difluorure d'ammonium est un composé de formule NH4HF2. Il est produit à partir d'ammoniac et de fluorure d'hydrogène (acide fluorhydrique). C'est un sel blanc à translucide qui peut être utilisé dans la gravure du verre. Par chauffage, il régénère l'acide fluorhydrique, et peut donc être considéré comme une forme commode pour le transport et la manipulation de cet acide.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Difluorure d'ammonium » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  3. Numéro index 009-009-00-4 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)