Diffusion cellulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BTS (Base Transceiver Station).

La diffusion cellulaire (Cell Broadcast en anglais), est une technique qui permet d'envoyer le même message à tous les abonnés (inscrits à ce service) à l'intérieur d'une zone géographique. Normalement, elle est utilisée pour la diffusion de la météorologie, des informations sur l'état des routes, la région locale, les hôpitaux les plus proches, etc.

Ce service est utilisé dans beaucoup de pays, comme l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Chine, la Russie entre autres.

Le service de diffusion cellulaire prévoit la transmission, depuis chaque cellule du réseau, de brefs messages texte (composés de blocs allant jusqu'à 93 caractères, avec la possibilité de concaténer 15 blocs) destinés à l'ensemble des stations mobiles de leur zone de compétence. Les messages peuvent être envoyés depuis toutes les cellules du réseau ou seulement depuis celles comprises dans une zone de diffusion cellulaire spécifique (qui peut coïncider avec une seule cellule ou un groupe de cellules géographiquement voisines).

Les stations mobiles ont généralement la possibilité d’ignorer les messages à diffusion générales non requis, pour cela ils sont classifiés par d’opportunes classes de service. Chaque message a également un numéro de série et de version pour consentir aux stations mobile de déterminer s’il s’agit d’un nouveau message à élaborer (et à présenter à l’usager si demandé) ou d’un message déjà reçu et ainsi l’ignorer. Le nombre de transmission et la fréquence de répétition des messages peuvent être concordées entre l'opérateur et le fournisseur d’informations, en fonction du contenu informatif et des accords commerciaux respectifs.

Les avantages de la diffusion cellulaire par rapport aux autres modalités de communication résident principalement dans la possibilité de toucher en un temps très bref un nombre très important d’utilisateurs se trouvant dans une zone géographique déterminée, sans générer de surcharge sur le réseau puisque les messages ne sont pas spécifiquement adressés et sont transmis, en partie, sur des canaux de contrôle indépendants du trafic. Ce qui les rend particulièrement adaptés en cas d’urgence.

Avantages de la technologie cell-broadcast[modifier | modifier le code]

L’avantage principal de la technologie cell-broadcast réside dans la possibilité de délivrer un même message simultanément à une communauté d’utilisateurs, dans une fenêtre temporelle et une zone géographique bien déterminée. Autrement dit, là où un SMS est un message envoyé à un terminal, un message SMS-CB est envoyé à une cellule du réseau qui la diffuse ensuite pendant une période déterminée.

  • L’unité de base permettant de définir la zone de diffusion étant la cellule, il est possible de définir une zone géographique aussi petite que la zone de diffusion d’une cellule, ou bien aussi grande qu’un pays ;
  • Seuls les terminaux préalablement paramétrés et inscrits au service de diffusion cellulaire qui passeront par la zone de diffusion lors de la période définie recevront le message Cell-Broadcast ;
  • L’affichage du message dépend des terminaux mais est généralement non intrusif (c.à.d. pas de notification sonore comme lors de la réception d’un SMS).

Fonctionnalités principales[modifier | modifier le code]

  • Service push géolocalisé
  • Communication peu intrusive
  • opt-in/opt-out implicite : il faut en effet s’abonner au canal de diffusion de manière à recevoir les messages
  • Diffusion multilingue : un même message SMS-CB peut être diffusé en plusieurs langues. Seul la version du message dans la langue paramétrée dans le terminal s’affichera côté utilisateur.
  • Broadcasting de SMS binaires : ceci permet notamment une communication M2M (machine-to-machine).
  • Contrôle des coûts de diffusion : Côté opérateur et réseau, le Cell-Broadcast permet une réduction radicale des coûts de communication avec la base abonnée. En effet, en ce qui concerne l’utilisation du réseau, le coût de diffusion dépend uniquement de la taille de la zone (nombre de cellules) et non du nombre de messages reçus.
  • Communication temps réel : Comme expliqué ci-dessus, l’encombrement réseau, ainsi que le temps nécessaire pour envoyer un message SMS-C, ne dépend pas du nombre de messages reçus. La communication vers un grand nombre d’abonnés peut donc s’avérer beaucoup plus rapide que la diffusion de messages SMS.
  • Streaming : en général, les messages SMS-CB ne sont pas archivés dans le terminal de l’utilisateur. Ceci évite notamment tout problème de stockage ou de boite SMS pleine.

Limitations technologiques[modifier | modifier le code]

  • Pas de standardisation de l’affichage du message sur le terminal ;
  • Pas de possibilité de filtrage autre que sur la localisation ;
  • Diffusion aveugle, sans possibilité direct de connaître qui, ni même combien de personnes, ont reçu le message.

Exemples d’applications[modifier | modifier le code]

Alerte des populations[modifier | modifier le code]

De nombreux pays ont mis en place des systèmes d’alerte géolocalisés à destination de la population en cas d’évènement grave (accident, attentat...). Un tel système a ainsi été déployé fin 2010 en Israël[1] et aux Maldives[2], en 2011 par la ville de New York[3]... En Europe, les discussions sur ce sujet sont en cours[4].


Références[modifier | modifier le code]