Diffa (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diffa
Localisation de la région au Niger
Localisation de la région au Niger
Administration
Pays Drapeau du Niger Niger
Type Région
Capitale Diffa
Démographie
Population 591 788 hab. (2012)
Densité 3,8 hab./km2
Géographie
Superficie 156 906 km2

La région de Diffa est située à l’extrême Est du Niger entre 10° 30’ et 15° 35’ de longitude Est et 13° 04’ et 18° 00’ de latitude Nord.

Elle couvre une superficie de 156 906 km2, est limitée au nord par la région d’Agadez, celle de Zinder à l’ouest, et partage la même frontière avec la République Fédérale du Nigeria au sud et la république du Tchad à l’Est.

Population[modifier | modifier le code]

La population est estimée en 2011 à 489 531 habitants[1], essentiellement des Kanouris, des Haoussas, des Toubous, des Touareg, des Arabes et des Peuhls. C'est l’une des régions les moins peuplées du Niger (3,1 habitants/km²).

La population compte 85 % de sédentaires et 15 % de nomades qui ne pratiquent que l’élevage. A l’analyse, la structure démographique laisse apparaître les constantes suivantes[Quand ?] : 37 % de la population a moins de vingt ans et 6 % a plus de soixante ans.

Subdivision administrative[modifier | modifier le code]

Les départements de la région de Diffa.

Selon le découpage territorial de 2002, la région de Diffa est subdivisée en 3 départements eux-mêmes subdivisés en communes urbaines et rurales[2]. Les populations sont des estimations 2011:

Département de Diffa :

  • Superficie : 7 563 km²
  • Population : 209 249 hab
  • Chef-lieu : Diffa
  • Communes urbaines : Diffa.
  • Communes rurales : Bosso, Chétimari, Gueskérou, Toumour.

Département de Maïné-Soroa :

  • Superficie : 16 338 km²
  • Population : 202 534 hab
  • Chef-lieu : Maïné-Soroa
  • Communes urbaines : Maïné-Soroa.
  • Communes rurales : Foulatari, Goudoumaria, N'Guelbety.

Département de N’Guigmi :

  • Superficie : 133 005 km²
  • Population : 77 748 hab
  • Chef-lieu : N’Guigmi
  • Communes urbaines : N’Guigmi.
  • Communes rurales : Kabelawa, N’Gourti.

Économie régionale[modifier | modifier le code]

L’économie régionale est basée essentiellement sur les productions agro-sylvo-pastorales. Dans le domaine de l’agriculture, c’est la monoculture du mil qui demeure l’activité prépondérante des populations. Trois quarts des terres cultivables sont consacrés à cette activité, soit près de 105 000 ha sur les 299 500 ha de terres arables. Et plus est, avec des variétés semencières peu exigeantes en eau.

Quant aux cultures irriguées, elles sont réalisées dans les cuvettes de Maïné-Soroa, autour des mares ou dans les zones d’épandage de la Komadougou Yobé qui tient lieu de frontière entre le Niger et le Nigeria sur près de 150 km, ou du Lac Tchad dont la superficie est estimée, côté nigérien, à quelque 3000 km².

On y produit du poivron, du riz, du maïs et de l’orge sans compter les cultures de contre-saison. Même si la région de Diffa est la moins agricole du Niger, elle est cependant aujourd’hui, grâce à sa forte production de poivron, une région-phare dans la sous-région ouest-africaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Institut National de la Statistique du Niger : Le Niger en chiffres 2011, p.23
  2. Institut National de la Statistique du Niger : Annuaire statistique des cinquante ans d’indépendance du Niger, p.49.