Dieu de la porte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le dieu de la porte (chinois simplifié : 门神; pinyin : ménshén) est une décoration chinoise placée de chaque côté d'une entrée d’un temple ou d’une maison, qui est censée empêcher les mauvais esprits d’entrer.
Les dieux des portes viennent souvent de paire, face à face (on croit que placer les figures dos à dos porte malheur). Il y a plusieurs formes différentes de dieux de porte. Les plus souvent utilisés sont Qin Shubao (秦叔宝) et Yuchi Jingde (尉迟敬德). Les figures de Wei Zheng (魏征) ou de Zhong Kui (钟馗) sont employées sur les portes à un battant.

Origine du dieu de porte[modifier | modifier le code]

La coutume remonte à la dynastie Tang, dont le premier empereur Tang Taizong (唐太宗) (599 - 649) a honoré deux de ses généraux plus fidèles, Qin Shubao et Yuchi Jingde, en faisant accrocher leurs portraits peints sur son entrée principale. Les familles ordinaires ont bientôt adopté la coutume impériale, mettant sur leur porte de devant des sculptures en bois de généraux toujours vigilants, dans l'espoir d'attirer la bonne chance et de se défendre des mauvais esprits. Cette coutume s’est ensuite propagée dans l'ensemble de la Chine, ajoutant d'autres héros de folklore et figures mythologiques au répertoire.
Qin Qiong (également connu sous le nom de Qin Shubao) a un visage pâle et porte habituellement des épées ; Yuchi Gong (également connu sous le nom de Yuchi Jingde) a une peau foncée et porte habituellement des bâtons. Dans une légende de la dynastie des Tang, l'empereur Taizong a ordonné à Qin et Yuchi de garder sa porte en raison d'un fantôme qui le harcèle pendant la nuit. Ainsi, l'empereur a pu avoir un sommeil profond. Le lendemain, l'empereur, ne voulant pas prendre le temps des deux généraux, a invité des hommes à accrocher des portraits de ces deux hommes de chaque côté de sa porte.

Autres dieux de la porte[modifier | modifier le code]

Shen tu (神荼) et Yu lei(郁垒) portent une hache de bataille et un maillet, respectivement. Shen shu et Yu lei étaient des immortels à qui l'empereur de jade a ordonné de garder les pêchers que les démons rongeaient. Le peuple de la Chine a ainsi respecté les deux immortels pour leur capacité à écarter les démons.

Attrapeur de fantôme[modifier | modifier le code]

Zhong Kui (钟馗) n’est pas, à proprement parler, un dieu de porte mais un exorciste mythique (attrapeur de fantôme). Néanmoins, son image est souvent montrée comme “le général secret”. La pratique de placer des affiches d'un dieu de porte disparaît récemment, après une brève renaissance dans les années 1980.