Dietrich Tiedemann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dietrich Tiedemann (1745-1803) est un historien de la philosophie.

Né à Bremervörde, près de Brême, il professa les langues anciennes au collège Carotin de Cassel, puis la philosophie et le grec à Marbourg. Il penchait pour la philosophie de Locke, et c'est de ce point de vue qu'il a jugé les divers systèmes.

On lui doit entre autres :

  • Système de la philosophie stoïcienne (en allemand, Leipzig, 1776) ;
  • Esprit de la philosophie spéculative depuis Thalès jusqu'à Berkeley, (en allemand, 1787-1797).

Il est le père de l'anatomiste Friedrich Tiedemann.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Dietrich Tiedemann » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)