Dietrich Peltz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peltz.
Dietrich Peltz
Naissance 9 juin 1914
Gera
Décès 10 août 2001 (à 87 ans)
Munich
Origine Allemand
Allégeance Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer (1934-1935)
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Luftwaffe (1935-1945)
Grade Generalmajor
Années de service 1934 – 1945
Conflits Seconde Guerre mondiale
Commandement IX. Fliegerkorps
II. Jagdkorps
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives

Dietrich Peltz (9 juin 1914 à Gera - 10 août 2001 à Munich) est un Generalmajor allemand, pilote de bombardier, qui a servi au sein de la Luftwaffe dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives. La Croix de chevalier de la Croix de fer et ses grades supérieurs : les feuilles de chêne et glaives sont attribués pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dietrich Peltz rejoint l'armée en 1934, et suit une formation de pilote en 1935. Après sa formation, il vole dans les campagnes polonaises et françaises avec le Sturzkampfgeschwader 76 (StG 76), effectuant 102 missions sur Junkers Ju 87 « Stuka » avant de se convertir sur Junkers Ju 88 avec le II./Kampfgeschwader 77 (KG 77) pendant l'été 1940. Il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer en octobre 1940.

En mars 1941, le Hauptmann Peltz est élevé au grade de Gruppenkommandeur du Gruppe II. Pendant la fin de l'été 1941, l'unité est transférée vers la Prusse orientale, volant pour des missions contre des cibles dans le secteur Nord, y compris la ligne de chemin de fer Leningrad-Moscou, des canaux et des écluses. Peltz contribue au développement des techniques de bombardements précis, permettant à son groupe d'atteindre le succès contre des cibles de précision qui auparavant ne pouvaient être atteints avec les forces de bombardiers beaucoup plus grande. Peltz reçoit les Feuilles de Chêne à sa Croix de chevalier en décembre 1941.
Fin 1941, le major Peltz est fait commandant de l'École de l'Unité de bombardiers à Foggia, où tous les commandants de bombardiers sont formés aux dernières techniques opérationnelles. Dietrich Peltz est ensuite chargé de mettre sur pied la I./Kampfgeschwader 66 (KG 66), une unité d'expérimentation de munitions guidées de précision , puis en cours de développement en Allemagne, comme le Fx 1400 Fritz X et le Henschel Hs 293 A, contre les convois marins alliés. Opérationnel en octobre 1942, cette unité est envoyée en Norvège contre les convois alliés de Mourmansk, mais seulement trois semaines plus tard, il est envoyé en Sardaigne pour contrer les Alliés lors de l'Opération Torch.
Le Oberst Peltz devient ensuite le premier commandant de la Force de bombardements et inspecteur des vols de Combat. Peltz reçoit ses glaives de sa Croix de Chevalier le 23 juillet 1943 et devient le commandant du IX. Fliegerkorps en août 1943.
En janvier 1944, Dietrich Peltz, alors âgé de 29 ans, est élevé au grade de Generalmajor, et devient Angriffsführer (chef d'attaque) sur l'Angleterre, et prit le commandement des forces de bombardiers de la Luftwaffe pendant l'Opération Steinbock, le bombardement de représailles de l'Angleterre, appelé le « bébé Blitz », qui s'est terminée en de lourdes pertes pour les bombardiers allemands. En décembre et début janvier, Peltz a rassemblé attentivement quelque 500 avions dont des Junkers Ju 88 et Ju 188, Dornier Do 217, Messerschmitt Me 410 et autres Heinkel He 177 sur les aérodromes français pour former le IX. Fliegerkorps. Les attaques sur l'Angleterre sont stoppées à la fin mai, après de lourdes pertes allemandes, avec peu de résultats pour l'effort mis en œuvre.
À l'automne 1944, les équipages des bombardiers de la IX. Fliegerkorps sont reclassé dans l'infanterie ou comme pilotes de chasse. Peltz, (un peu controversé, car il était un expert kamikaze) est devenu le commandant de la II. Jagdkorps qui a vu l'action lors de l'offensive des Ardennes.

Promotions[modifier | modifier le code]

1er octobre 1934 Fahnenjunker-Gefreiter
1er décembre 1934 Fahnenjunker-Unteroffizier
1er juin 1935 Fähnrich
1er octobre 1935 Oberfähnrich
1er avril 1936 Leutnant
1er mars 1939 Oberleutnant
1er mars 1941 Hauptmann
18 juillet 1942 Major
1er décembre 1942 Oberstleutnant
17 mars 1943 Oberst
1er novembre 1943 Generalmajor

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Citations
  1. a et b Berger 2000, p. 265.
  2. a et b Obermaier 1976, p. 41.
  3. Fellgiebel 2000, p. 334.
  4. Fellgiebel 2000, p. 56.
  5. Fellgiebel 2000, p. 41.
Source
Bibliographie
  • (de) Berger, Florian (1999). Mit Eichenlaub und Schwertern. Die höchstdekorierten Soldaten des Zweiten Weltkrieges. Selbstverlag Florian Berger. ISBN 3-9501307-0-5.
  • (de) Obermaier, Ernst (1976). Die Ritterkreuzträger der Luftwaffe 1939-1945 Band II Stuka- und Schlachtflieger. Mainz, Germany: Verlag Dieter Hoffmann. ISBN 3-87341-021-4.
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
  • (de) Die Wehrmachtberichte 1939–1945 Band 3, 1. Januar 1944 bis 9. Mai 1945. München: Deutscher Taschenbuch Verlag GmbH & Co. KG, 1985. ISBN 3-423-05944-3.
Liens externes


Précédé par Dietrich Peltz Suivi par
Fonctions militaires
aucun
Commandant du Angriffsführer England
24 mars 1943 – Avril 1943
Oberstleutnant Willy Bauss
General Stefan Fröhlich
Commandant du IX. Fliegerkorps
4 septembre 1943 – 12 novembre 1944
inconnu
General Alfred Bülowius
Commandant du II. Jagdkorps
15 octobre 1944 – 26 janvier 1945
Generalmajor Karl-Eduard Wilke
Inconnu
Commandant du IX. Fliegerkorps
26 janvier 1945 – 8 mai 1945
aucun