Diego Salcedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diego Salcedo (mort en 1511) était un militaire espagnol qui aurait vécu pendant la colonisation des Amériques.

D'après la légende, il entra involontairement dans l'histoire de Porto Rico en se faisant tuer par les indiens Taíno qui voulaient tester s'il était réellement un dieu. Cette découverte mena les indiens à combattre les Espagnols.

Bien que l'histoire de Salcedo soit mentionnée dans beaucoup de livres, beaucoup d'historiens pensent que cette légende fut inventée pour provoquer un sentiment de peur et de colère contre les Taínos, et ainsi justifier la colonisation, l'esclavage et le génocide de ces derniers. [réf. souhaitée]

Mort[modifier | modifier le code]

D'après l'histoire, Salcedo est mort en 1511 pendant un voyage à Porto Rico, quand des indiens Taíno, commandés par Agüeybaná II (frère du grand cacique Taíno Agüeybaná) et par le cacique Añasco, Urayoán, le noyèrent dans le Rio Grande de Añasco pour voir si les Espagnols étaient réellement des « Dieux », comme le pensaient les Taínos.

Historiquement, deux versions de la manière dont Salcedo fut attiré pour être mis à mort existent. Beaucoup de livre affirment qu'on a dit au soldat qu'il serait emmené à un lac plein de femmes Taíno et qu'il pourrait faire l'amour avec, mais une fois rendu, il ne trouva que des hommes qui le noyèrent. L'autre version est qu'on a offert à Salcedo une promenade sur une rivière par des Taínos portaient dans leurs bras, puis qu'il fut noyé et laissé dans l'eau plusieurs jours, pour être certain qu'il soit bien mort.

Après la mort de Salcedo, les indiens Taíno furent incités à déclarer la guerre aux Espagnols à Porto Rico. Cela mena à la révolte des Taíno de 1511. Cependant, les indiens furent rapidement vaincus à cause du meilleur armement des conquistadors et de leur plus grande expérience de la guerre.

Légende[modifier | modifier le code]

Une légende locale raconte que le fantôme d'une indienne, la soi-disant amante de Salcedo, hante aujourd'hui encore le lieu de sa noyade, dans l'actuelle ville d'Añasco. Cette croyance est amplifiée par un vers de l'hymne de la ville :

« L'histoire dit qu'ici Salcedo fut noyé, et que dans la chute on peut voir une indienne la nuit »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]