Diego Lopez V de Haro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diego López V de Haro, est décédé en 1310. Surnommé el Intruso, il est le fils de Diego Lopez III de Haro et Constanza Bearne et frère de Lope Diaz III de Haro. Il a été seigneur de Biscaye/Vizcaya en espagnol, Bizkaia en basque, entre 1295 et 1310.

Monument à Bilbao

Le 25 avril 1295, meurt Don Sanche le Brave et, profitant des troubles de la Cour dans la minorité de Ferdinand IV[1] Don Diego López de Haro V entre en Biscaye et la prend sans résistance, sans que puisse s'opposer la Dame légitime de Biscaye, Doña Maria Diaz I de Haro, parce que son mari, l'Infant Don Juan se trouvait encore en prison depuis la catastrophe d'Alfaro (où mourra Lope Diaz III de Haro).

L'Infant Don Juan étant libre, il tente d'obtenir que lui soit restitué la seigneurie et ne l'obtenant pas, s'unit à d'autres mécontents, pour combattre la reine régente María de Molina, défendue par Diego Lopez V de Haro.

M. Diego López V de Haro a transformé le village maritime de Bilbao en ville le 15 juin 1300.

En mars 1307, Diego López arrive à un accord avec Maria Diaz de I Haro pour que celle-ci soit son successeur à son décès.

Comme la guerre contre les maures continuait, Diego López V de Haro accompagnait le roi Ferdinand IV, pendant le siège d'Algésiras, où Diego meurt durant les premiers jours de janvier 1310.

Comme descendance il a eu Lópe Díaz, qui après le décès de son père essaiera d'accéder à la seigneurie.

Descendance[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Salazar y Castro, Luis (1959): Historia genealógica de la Casa de Haro, Dalmiro de la Válgoma y Díaz-Varela. Madrid.
  • Lucas de la Fuente, J., « Don Diego López de Haro V : Noticias sobre su testamento y otros documentos inéditos », Estudios

vizcaínos, 7-8, 1973, p. 285-303.

  • Lucas de la Fuente, J., D. Diego López de Haro V, magnate de Castilla, señor de Vizcaya y fundador de Bilbao, Bilbao, Caja de Ahorros Vizcaína, 1986.
  • Baury, Ghislain, « Los ricoshombres y el rey en Castilla : El linaje Haro, 1076-1322 », Territorio, Sociedad y Poder : Revista de Estudios Medievales, 6, 2011, p. 53-72. [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ferdinand IV de Castille, dit l'Ajourné, est né à Séville le 6 décembre 1285, il meurt à Jaen, le 7 septembre 1312. Il est le fils de Sanche IV de Castille et de Maria Alfonso de Molina. Inhumé tout d'abord en la chapelle royale de la cathédrale de Cordoue, son corps sera finalement transféré en l'église collégiale de San Hipolito à Cordoue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]