Diego Barros Arana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diego Barros Arana

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Diego Barros Arana

Naissance 16 août 1830
Santiago (Chili)
Décès 11 avril 1907 (à 76 ans)
Santiago du Chili (Chili)
Nationalité Drapeau du Chili Chilien
Champs Histoire du Chili
Institutions Instituto Nacional
Université du Chili
Renommé pour Historia Jeneral de Chile

Diego Jacinto Agustín Barros Arana (16 août 183011 avril 1907) est considéré comme le plus important historien chilien du XIXe siècle. Son œuvre principale a pour titre Historia Jeneral de Chile (Histoire générale du Chili).

Barros Arana était aussi éducateur et diplomate. Il a dirigé une école, l'Instituto Nacional[1], et l'université du Chili.

Biographie[modifier | modifier le code]

De descendance basque[2], Barros Arana perd sa mère à l'âge de quatre ans.

À l'Instituto Nacional, il est aux côtés de Francisco Bilbao et des frères Amunátegui. Il étudie le latin, la grammaire, la philosophie, le français et l'histoire sainte, mais pas l'histoire de l'Amérique ni celle du Chili. Il se forme donc seul par la lecture de Juan Ignacio Molina, de Guillermo Miller (William Miller), de Mariano Torrente et de Claude Gay.

Sa carrière d'écrivain commence comme traducteur du français (il traduit d'abord Alexandre Dumas), mais il se rapproche du travail d'historien. 1850 voit paraître son premier article, sur Túpac Amaru, et son premier livre, une étude sur Vicente Benavides[3], (1777-1822), défenseur au Chili de la monarchie espagnole.

Suit son Histoire générale de l'indépendance du Chili[4], déjà monumentale avec ses 1 931 pages en quatre tomes, qui l'occupe de 1854 à 1858.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (es) Alexandre Dumas, Caballero d'Harmental (trad. Barros Arana) dans El Mercurio, 1848
    Traduction du Chevalier d'Harmental. Avec un essai sur la régence du duc d'Orléans
  • (es) Estudios históricos sobre Vicente Benavides i las campañas del Sur: 1818-1822, Santiago du Chili, Imprenta de Julio Belin i Compañia,‎ 1850 (lire en ligne)
  • (es) Historia Jeneral de la Independencia de Chile, I-IV, Santiago du Chili, Imprenta del Ferrocarril,‎ 1855
  • (es) Vida i Viajes deHernando de Magallanes, Santiago du Chili, Imprenta Nacional,‎ 1864, 155 p.
  • (es) Compendio de Historia Moderna, Valparaíso, Chile, Imprenta i Libreria del Mercurio,‎ 1870, 613 p.
  • (es) Riquezas de los Antiguos Jesuítas de Chile, Valparaíso, Chile, Imprenta i Libreria del Mercurio,‎ 1872, 101 p.
  • (es) Mi Destitución, Santiago du Chili, Imprenta del Ferrocarril,‎ 1873, 66 p.
  • (es) Proceso dePedro de Valdivia, Santiago du Chili, Librería Central de Augusto Raymond,‎ 1873, 392 p. (lire en ligne)
  • (es) Don Miguel Luis Amunátegui, Candidato a la Presidencia de la República, Santiago du Chili, Imprenta del Ferrocarril,‎ 1875, 230 p.
  • (es) DonClaudio Gay, Santiago du Chili, Imprenta Nacional,‎ 1876, 231 p. lire en ligne sur Google Livres
  • (es) Historia de la Guerra del Pacífico (1879-1880), I et II, Santiago du Chili, Librería Central de Mariano Servat,‎ 1880, 659 p. Vol. I en ligne Vol. II [1]
    • Histoire de la Guerre du Pacifique (1879-1880), Paris, France, Librairie Militaire de Dumaine,‎ 1881
  • (es) Historia Jeneral de Chile, I-XVI, Santiago du Chili, Rafael Jover,‎ 1884-1902 (lire en ligne)
  • (es) Elementos de Jeografía Física, Santiago du Chili, Librería Central de Mariano Servat,‎ 1888, 410 p.
  • (es) La Cuestión de Límites entre Chile i laRepública Arjentina, Santiago du Chili, Imprenta Cervantes,‎ 1895, 57 p.
  • (es) El Doctor DonRodolfo Amando Philippi, Santiago du Chili, Imprenta Cervantes,‎ 1904, 248 p.
  • (es) Un Decenio de la Historia de Chile (1841-1851), 1 et 2, Chile, Imprenta y Encuadernación Universitaria,‎ 1905, 1030 p. En ligne : Un Decenio de la Historia de Chile Vol. 2 sur Google Livres

Liste d’œuvres[modifier | modifier le code]

  • (es) Víctor M. Chiappa, Bibliografía de don Diego Barros Arana, Imprenta alemana,‎ 1907

Hommages[modifier | modifier le code]

  • L'« Internado Nacional Barros Arana », prestigieuse institution chilienne née de l'« Instituto Nacional » où il avait lui-même étudié, porte son nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aujourd'hui « Instituto Nacional General José Miguel Carrera ».
  2. http://www.euskomedia.org/aunamendi/46469/23712
  3. es:Vicente Benavides
  4. Andrés Bello avait calmé ses peurs en lui disant : « Vas-y sans crainte, jeune homme, au Chili, personne ne lit ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :