Die Feen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de jeunesse de Richard Wagner.

Die Feen (Les Fées) est un opéra en trois actes de Richard Wagner. Le livret, en allemand, en fut écrit par le compositeur d'après l'œuvre de Carlo Gozzi, La donna serpente.

Composé en 1833, mais joué pour la première fois le 29 juin 1888 à Munich , Die Feen fut le premier opéra que termina Wagner, mais il ne fut jamais représenté de son vivant. Il n'a jamais réellement trouvé sa place dans le répertoire, bien qu'il soit joué à l'occasion, sur scène ou en concert, la plupart du temps en Allemagne. Il a été de nouveau donné sur scène en 1967 lors de l’« internationale Jugend-Festspieltreffen » de Bayreuth[1], avec Manfred Jung dans le rôle d'Arindal[2]. La création française eut lieu en 2010. L'opéra existe en CD dans plusieurs interprétations, mais n'a cependant jamais été disponible en vidéo. L'ouverture de l'œuvre connaît une destinée spécifique en tant que morceau instrumental.

Bien que la musique de Die Feen dénote l'influence de Carl Maria von Weber et d'autres compositeurs de l'époque, les commentateurs ont reconnu dans l'œuvre des caractéristiques qui en font l'embryon de l'opéra wagnérien de la maturité. Le thème fantastique de l'intrigue annonce également des thèmes comme celui de la rédemption qui reviendront dans les opéras plus tardifs du compositeur.

Distribution[modifier | modifier le code]

Rôle Voix Création, 29 Juin 1888
(Chef d'orchestre: Franz Fischer)
Le roi des fées basse Victorine Blank
Ada, une fée soprano Lili Dressler
Zemina, une fée soprano Pauline Sigler
Farzana, une fée soprano Marie Sigler
Arindal, Roi de Tramond tenor Max Mikorey
Lora, sa sœur soprano Adrienne Weitz
Morald, fiancé de Lora baryton Rudolf Fuchs
Gunther, un courtisan de Tramond ténor Heinrich Herrmann
Gernot, Ami de Arindal basse Gustav Siehr
Drolla, Ami de Lora soprano Emilie Herzog
Harald, General de Groma le magicien basse Kaspar Bausewein
Un messager ténor Max Schlosser
Voix de Groma le Magicien basse

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Die Feen, Internationale Jugend-Festspieltreffen, Bayreuth, 1967, sur Worldcat. Consulté le 20 juillet 2013.
  2. Manfred Jung, sur bayreuther-festspiele.de. Consulté le 20 juillet 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]