Die Einigkeit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Die Einigkeit
Image illustrative de l'article Die Einigkeit

Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Langue Allemand
Périodicité hebdomadaire
Diffusion 13 500 ex. (1906)
Date de fondation 19 juin 1897
Date du dernier numéro 8 août 1914

Die Einigkeit (L'Entente, en français) est un journal hebdomadaire allemand publié de 1897 à 1914, organe de l'Association Libre des Syndicats Allemands (Freie Vereinigung deutscher Gewerkschaften ou FVdG en allemand).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le journal est créé après une décision du premier congrès à Halle des "syndicats organisés localement d'Allemagne" d'avoir un organe. Ce journal paraît toutes les deux semaines sous le nom de Solidarität (Solidarité), l'éditeur est Gustav Keßler. Un an plus tard, il prend une publication hebdomadaire, est rebaptisé Die Einigkeit. Il devient l'organe de l'Association Libre des Syndicats Allemands lors de sa création en 1901.

Après le décès de Keßler, Fritz Kater reprend la direction en 1904. Au fil des années, des articles sont condamnés, ce qui aboutit à des suspensions temporaires du journal.

En 1897, Die Einigkeit a 2 757 abonnés. En 1900, il atteint la vente de 10 000 exemplaires et atteint en 1906 le nombre de 13 500. Puis en même temps que les membres de la FVdG sont moins nombreux, les ventes diminuent.

En 1911, la FVdG lance un second journal hebdomadaire, Der Pionier (Le Pionnier) qui parait à 4 500 exemplaires.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les deux journaux sont interdits. Le dernier numéro de Die Einigkeit parait le 8 août 1914.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]