Didon construisant Carthage ou l'ascension de l'Empire carthaginois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didon construisant Carthage ou l'ascension de l'Empire carthaginois, par Turner (1815)

Didon construisant Carthage ou l'ascension de l'Empire carthaginois est un célèbre tableau du peintre William Turner, datant de 1815 et conservé à la National Gallery de Londres.

Le sujet est tiré de l'Énéide de Virgile. Le personnage en blanc à gauche est Didon. Sur la droite du tableau, est figurée la tombe érigée pour son époux défunt, Sychée[1]. Turner a pu être inspiré, pour son coucher de soleil rougeoyant, par l'éruption du Tambora, intervenue en avril 1815 mais dont les suites purent s'observer durant plusieurs mois[2].

L'Embarquement de la reine de Saba, Claude Gellée dit le Lorrain (1648)

Illustrant parfaitement la formation classique de Turner, l'artiste considérait ce tableau comme l'une de ses œuvres les plus importantes. Paysage historique fortement influencé par Le Lorrain, il témoigne de l'enseignement de Joshua Reynolds à la Royal Academy, et de la volonté de ce dernier d'acclimater la théorie néo-classique à la peinture anglaise.

Turner demanda que ce tableau fût accroché à côté de L'Embarquement de la reine de Saba du Lorrain dans la National Gallery[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Description du tableau sur le site de la National Gallery. Page vue le 6 juillet 2009.
  2. Cf. le paragraphe « William Turner and the year without a summer » de la page « Jospeh Mallord William Turner - Biography », sur le site theartwolf.com. Page vue le 6 juillet 2009.
  3. Description du tableau sur le site de la National Gallery. op. cit.