Didim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didim
Didymes
Temple d'Apollon sur le site de Didymes
Temple d'Apollon sur le site de Didymes
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région égéenne
Province Aydın
District Didim
Indicatif téléphonique international +(90)
Indicatif téléphonique local 256
Plaque minéralogique 09
Démographie
Population 33 457 hab.
Géographie
Coordonnées 37° 22′ 24″ N 27° 16′ 16″ E / 37.373431, 27.27119937° 22′ 24″ Nord 27° 16′ 16″ Est / 37.373431, 27.271199  
Altitude 29 m
Localisation
Districts de la province de Aydın
Districts de la province de Aydın

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Didim

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Didim
Liens
Site de la mairie http://www.didim.bel.tr
Site du district http://www.didim.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Didim est un chef-lieu de district de la province d'Aydın dans la région égéenne en Turquie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La population de la ville de Didime est en assez forte croissance :

Année Population
1990 11 378
1997 20 797
2000 25 699
2007 31 746
2009 33 457

La ville est à 123 km de la capitale provinciale Aydın. Le district est une péninsule, il est limité au nord par le fleuve Méandre et par le lac Bafa. C'est un plateau calcaire limité au sud par le cap Takeağaç (Takeağaç Burun) ancien cap de Poséidon.

La couverture forestière est réduite et les zones non cultivées sont couvertes de maquis. En dehors de la route et de la zone côtière la région est peu développée[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1071, la bataille de Manzikert permet aux Seljoukides de s'installer en Anatolie, mais la région de Didim reste aux mains des byzantins. En 1261, elle passe aux mains des Menteşeoğulları. En 1414, le beylicat de Menteşe est définitivement annexé à l'empire ottoman naissant. Le village grec qui existait alors a pris le nom de Yoran ou Yeronda.

Après l'échange de populations consécutif au traité de Lausanne de 1923, la région est largement dépeuplée. En 1955, un tremblement de terre détruit le village. Les gens qui appelaient le site du temple d'Apollon Hisar (Château) reconstruisent le village à 1 km plus au sud et l'appellent Yenihisar (Château neuf) ou Yeniköy[2] (Village neuf). En 1968, Yenihisar devient une commune. En 1991, Yenihisar est détaché du district de Söke et devient un nouveau district. En 1997, la ville prend son nom actuel Didim[3].

Sites[modifier | modifier le code]

Le district de Didim abrite deux sites majeurs de la période hellénistique, Milet et Didymes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) « Didim coğrafi yapi (Structure géographique de Didim) », sur Didim Kaymakamlığı (District de Didim)
  2. (tr) « Didyma (Didim, Yoran, Yeniköy) », sur T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı
  3. (tr) « Tarihi (Histoire) », sur Didim Kaymakamlığı (District de Didim)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]