Didier de La Cour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cour.

Dom Didier de La Cour de La Vallée (1550-1623) est un religieux bénédictin à l'origine de la fondation de la Congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe en 1604.

Né à Montzéville en décembre 1550, dans une vieille famille noble lorraine, mais appauvrie au point de cultiver elle-même ses terres, il entre à dix-huit ans à l'Abbaye Saint-Vanne de Verdun. Il va ensuite entreprendre des études à l'Université de Pont-à-Mousson pendant lesquelles il se liera d'amitié avec Servais de Lairuelz et Saint Pierre Fourier.

De retour à Verdun, animé d'un désir de réforme de la vie monastique, il se heurte à l'hostilité des autres moines. Son objectif est d'appliquer dans son monastère la règle de Saint Benoit dans sa rigueur originelle. Ses efforts seront couronnés de succès avec la création en 1604 de la Congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe regroupant les abbayes soucieuses de réforme. À la mort de Dom Didier de La Cour en 1623, la congrégation est forte de vingt monastères groupés en trois provinces.


Sources[modifier | modifier le code]

  • Gérard Michaux, Dom Didier de La Cour et la réforme des Bénédictins de Saint-Vanne, in : Les Prémontrés et la Lorraine XIIe - XVIIIe siècle, XXIIIe colloque du Centre d'études et de recherches prémontrées, sous la direction de Dominique-Marie Dauzet et Martine Plouvier, Beauchesne, Paris, 1998, p. 125-144

Notes[modifier | modifier le code]