Didier de Cahors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Didier (homonymie), Saint-Didier et Didier.

Didier de Cahors ou saint Didier, est un évêque de Cahors né vers 580 dans le territoire d'Albi, mort vers 654.

Ce saint Didier est fêté le 15 novembre.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Originaire de la Narbonnaise, Desiderius, Didier ou Gery, issu d'une grande famille gallo-romaine, fut envoyé à la cour de Clotaire II. Il devint en premier lieu trésorier royal de Dagobert à la cour duquel il rencontra saint Ouen, saint Éloi, Arnoul de Metz. Il fut envoyé à Cahors sur la demande des habitants de la ville pour en devenir évêque et succéder à son frère saint Rustique, après son assassinat.

"Nous faisons violence à nous-même en nous privant d'un officier si nécessaire. Mais nous devons donner à l'Église des pasteurs qui conduisent nos peuples selon Dieu", parole de Dagobert lorsqu'il envoie Desiderius à Cahors.

Grand réformateur, il fait de nombreux travaux dans la ville et dans les églises. Sur le plan de la spiritualité, il introduit les coutumes de Colomban de Luxeuil.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]