Didier Couécou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didier Couécou
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 25 juillet 1944
Lieu Caudéran (France)
Taille 1,75
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1963-1969 Drapeau : France Girondins de Bordeaux - (-)
1969-1972 Drapeau : France Olympique de Marseille - (-)
1969-1970 Drapeau : France OGC Nice 15 (1)
1972-1973 Drapeau : France FC Nantes 51 (22)
1973-1974 Drapeau : France Olympique de Marseille 17 (6)
1974-1976 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 49 (16)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1967 Drapeau : France France 1 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
Fév. - mai 1989 Drapeau : France Girondins de Bordeaux - (-)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Didier Couécou, né le 25 juillet 1944 à Caudéran, est un ancien footballeur français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Formé au sein du club des Girondins de Bordeaux, il joue au sein de l'équipe jusqu'à la fin de la saison 1968-69. Il commence la saison suivante au sein de l'OGC Nice, prêté par les Girondins mais finit cette saison avec l'Olympique de Marseille. Il gagne le titre de champion de France en 1971 et 1972. Il gagne également la coupe de France 1972 inscrivant le premier des deux buts marseillais lors de la finale contre l'équipe du SEC Bastia[1].

Suite à ce double titre, il rejoint le FC Nantes et gagne son troisième titre de champion de France[2]. Cette année, le FCNA participe à la finale de la coupe de France contre l'Olympique lyonnais. Couécou inscrit encore une fois un but mais son équipe perd sur le score de 2 buts à 1.

Il retourne alors jouer pour Marseille pour une saison puis finit sa carrière au sein des Girondins en 1976 alors que les Girondins vont de plus en plus mal[3].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il occupe pendant quatre mois en 1989 le poste d'entraîneur pour remplacer Aimé Jacquet renvoyé par Claude Bez et laisse sa place d'intérim à Raymond Goethals.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il fait partie de la sélection de l'équipe de France 1966 qui participe à la Coupe du monde mais ne joue pas un seul match. Mais à cette époque lorsque que le joueur était remplaçant cela ne comptait pas comme une sélection, du coup Didier Couécou a tout de même été remplaçant plusieurs fois avant de se disputer avec un membre du staff . Il ne joue qu'un seul match dans sa carrière avec les bleus, lors d'une victoire 3 à 1 contre le Luxembourg. Il réalise une passe décisive pour le second but de l'équipe marqué par Charly Loubet[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)« 1972 - L'OM entre dans l'histoire » article sur la finale de la Coupe de France 1972 sur http://www.fff.fr/.
  2. (fr) Historique du FCNA sur http://www.ouest-france.fr/.
  3. (fr) Fiche de carrière sur http://www.fff.fr/.
  4. (fr) Résultat de Luxembourg-France de 1967 sur http://www.fff.fr/.

Liens externes[modifier | modifier le code]