Didier Chipan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Didier Chipan

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Didier Chipan alias Did

Nom de naissance Didier Chipan
Naissance 17 août 1968
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Arts plastiques/ Décoration
Mouvement artistique Art environnemental

Didier Chipan alias Did, né le 17 août 1968 à Paris, est un artiste plasticien et décorateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En octobre 1997, Didier Chipan se rend à la FIAC de Paris. Il arpente les allées de la foire et soudain happé par une œuvre de l'artiste anglais Jason Martin. L'admiration qu'il porte pour cette toile lui donnera l'envie de s'adonner aux arts plastiques. Il rentre chez lui et réalise le soir même sa première toile[1] .

2000-2010 Années Design[modifier | modifier le code]

Didier Chipan a travaillé dans le design avant de plonger dans l' art design dans les années 2000. Son style pictural est né d'une combinaison entre le nouveau réalisme et le design. Il relève de l'utilisation spécifique d'objet manufacturés collés sur ses toiles. Ses tableaux ont comme point commun de présenter une diagonale appelée par son auteur « diagonale de Did ». Cette diagonale est toujours dynamique (ascendante dans le sens de lecture de gauche à droite). Les objets utilisés par Did pour réaliser sa diagonale sont invariablement au nombre de trois.

Dessin de l'artiste plasticien Didier Chipan alias Did par le dessinateur Muss.


La diagonale de Did se présente comme un principe artistique à rapprocher d'un théorème, d'une loi physique ou d'une formule chimique.

CASINO, technique mixte sur toile, 92x73 cm
Installation "A l'ombre de l'oubli"

.

Installation "Les Chaises Longues végétales"
Photomontage préparatoire de l'installation Hors-Champ

À partir de 2011 Art Environnemental[modifier | modifier le code]

À partir de 2011, il arrête la peinture pour se consacrer uniquement aux installations. Il ressent le besoin de sortir "hors les murs" pour présenter son travail et se dirige vers l'Art environnemental.

Démarche artistique[modifier | modifier le code]

Ses installations sont réalisées à partir d’objets produits par la société industrielle ou par des matériaux organiques qu'il place dans un environnement naturel (forêt, sentier, champ, canal, lac…) où dans des emplacements atypiques (parvis, parking, chapelle, donjon…). Ses installations sont basées sur la réinterprétation du lieu grâce à une mise en scène d’objets spécifique. Elles cherchent à changer la perception du site où elles sont implantées dans le but de créer un univers poétique ou ludique. Sa volonté est d’intégrer l’art dans un environnement singulier, assignant à celui-ci un rôle à la fois esthétique et de réflexion afin de créer à cette occasion une relation directe entre l’œuvre et le spectateur.


Portrait de Did par Sidney Carron

Pseudonyme & Logotype[modifier | modifier le code]

En 2004 Il a déposé son Pseudonyme "Did" et son logotype en 2007 à l'Institut national de la propriété industrielle[2]. En 2013 pour être en cohérence avec sa décision de se diriger vers l'art environnemental il crée son logotype de couleur vert [3].

Logo Art environnemental de Did

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Did by CHA
Photo réalisée par Yéka Pharoah Fanchone
Surnom

Son univers ludique lui a donné le surnom de Peter Pan des arts plastiques[4].

Tatouages

Il a sur le corps plusieurs tatouage dont son logo et son personnage Bande dessinée Lil'Did.

Citations

Il s'est fait tatouer également trois de ses citations.

  • "S'il suffisait d'être aux Beaux Arts pour devenir artiste ça se saurait"[5].
  • "Je n'ai jamais rêvé de devenir artiste j'aime ça tout simplement"[5].
  • "Get arty or die"[6].
Influences

Artistes

Salvador Dali

En 1969 en vacances à Figueres ses parents rencontrent Salvador Dalí à une terrasse de café. Ce dernier se prend d'affection pour Did, alors âgé d' 1 an à cette époque et joue avec lui pendant une heure durant sous les yeux ébahis des passants[7].


Cesária Évora

En 2006 un ami d'enfance cap verdien de la diva aux pieds nus présente à Did la chanteuse. Did et Cesária Évora sympathisent et se voient à plusieurs reprises quand elle donne des concerts à Paris. Pour sceller cette amitié Did lui offre une toile "La Mire"[8].

Césaria Evora & Did
Joey Starr

Étant bercé par la musique rap durant son adolescence, Did apprécie notamment le chanteur JoeyStarr du groupe Suprême NTM. Sébastien Farran manager du groupe et ami d'enfance de Did remettra à JoeyStarr une toile que le plasticien a réalisé en hommage à cette musique qu'il affectionne tant. Cette toile porte le titre de "Old School"[9].

Alain Bashung

En 2010 désirant rendre un vibrant hommage à Alain Bashung, Did demande à Arthur, ami et fils du chanteur de lui prêter la Victoires de la musique de son père afin qu'il puisse réaliser une installation en son honneur. Cette œuvre porte le titre de Crossover, transversalité entre les arts plastiques et la musique[10].

David Lachapelle

En 2013 lors d'un séjour à Paris pour présenter sa dernière série photographique "Still life" à la Galerie Daniel Templon le photographe David Lachapelle rencontre Did lors d'une conférence à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris[11].


Pierre et Gilles

En 2014 lors de leur exposition Héros à la Galerie Daniel Templon à Paris Pierre et Gilles rencontre Did.

Rencontre avec Pierre et Gilles


Interview de Didier Chipan par Radio France Bleu


by John Baldessari.

A global art project by JR[modifier | modifier le code]

En 2013 il participe à Paris au projet photographique "Inside Out" de JR (artiste)[12].



Futuroscope 25 ans[modifier | modifier le code]

En 2012 il participe à l'appel à projet pour les 25 ans du Futuroscope (1987-2012)[13].

Journées européennes du patrimoine 2013 - Installation A l'ombre de l'oubli[modifier | modifier le code]

Il présente lors des journées européennes du patrimoine 2013 son installation (art) "A l'ombre de l'oubli" dans le donjon de Pernes-les-Fontaines[14].

Journées européennes du patrimoine 2011 - Installation Hors-Champ[modifier | modifier le code]

L'installation (art) Hors-Champ de Didier Chipan exposée sur les berges du canal de Oisy lors des journées européennes du patrimoine a été vandalisée à deux reprises[15].

Décoration d'intérieur[modifier | modifier le code]

En 2010 il obtient un Diplôme de Décorateur d'intérieur. Il a participé entre autres à la Décoration du Flagship Nike des Champs Elysées à Paris[16].

Expositions[modifier | modifier le code]

Résidences[modifier | modifier le code]

Foires et Salons[modifier | modifier le code]

  • 2012 : 3e Festival du Touquet - Le Touquet[28]
  • 2007 : 2e Foire d'Art Actuel en Val-d'Oise – Cergy Pontoise
  • 2007 : XXe Biennale du Noir&Blanc – La Garenne Colombes
  • 2006 : 17e Mai des Créateurs – Orly
  • 2006 : Salon de Printemps – La Garenne Colombes

Ventes Publiques[modifier | modifier le code]

Collections publiques et privées[modifier | modifier le code]

Ateliers/actions/interventions en milieu scolaire[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Intervention pédagogique in situ avec des groupes de scolaires durant le festival d'art environnemental Couleur(s) d'automne au Lac de Machilly.
  • 2011 : Ateliers créatifs réalisés avec les élèves de l'école de Oisy 02450.

Publications & Catalogues[modifier | modifier le code]

  • L'Hebdo - Le Comtadin - 2013 Semaine 38
  • Catalogue SVV Rossini – Vente aux enchères 2013
  • Catalogue « Territoire – Terre Histoire » Chaillol 2012
  • Catalogue Festival du Touquet 2012
  • Mon art et mon droit novembre 2010
  • Catalogue vente aux enchères "Haïti Action Artistes" septembre 2010
  • Catalogue vente aux enchères "24 heures d'enchères pour les enfants d'Haïti" juin 2010[30]
  • CLAM magazine Fall+Winter 2007
  • L'Officiel des Galeries et Musées no 9 Jan/Fev 2005
  • Modzik Hiver 2005
  • Paris Art no 10 mars/avril 2005
  • Télérama Semaine 13 2005
  • L'Officiel des Galeries et Musées no 8 Nov/Dec 2004

Télévision[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Reportage et Interview sur son exposition "Oops I Did it again" pour la Chaine TV Paris Cap[31].
  • 2006 : Participation à l'émission culturelle « Ô Quotidien » sur France O.

Prix & Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]