Didier Awadi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Didier Awadi

Description de cette image, également commentée ci-après

Didier Awadi (2010)

Informations générales
Naissance 1969
Dakar
Activité principale Artiste
Genre musical rap
Labels Studio Sankara/7e Ciel

Didier Awadi est un musicien, rappeur sénégalais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1969 à Dakar, capitale du Sénégal, d'un père originaire du Bénin et d'une mère originaire du Cap-Vert, il a grandi dans le quartier Amitié. Pionnier du mouvement rap au Sénégal et plus largement en Afrique de l'Ouest, Didier Awadi a fondé en 1989 le groupe Positive Black Soul (PBS) avec Doug-E-Tee (Amadou Barry). Leur premier succès sera l’album Boul Faalé sorti en 1994. En 2002 il sort son premier album solo Kaddu Gor, (Parole d'honneur en français), album qui lui vaudra d'être le lauréat du prix RFI Musiques du Monde en 2003.

En octobre 2005, il sort sur le marché français son deuxième album solo Un autre monde est possible qui est un vibrant[non neutre] plaidoyer pour des politiques plus humaines et une plus grande considération du tiers monde. Il lance en 2010 son album Présidents d'Afrique regroupant les rappeurs africains et les voix des présidents après les indépendances. Il fait partie de l'incarnation plus récente de Positive Black Soul, PBS Radikal, avec Carlou D., Baay Sooley, El Hadj Cissoko, DJ Saf Niang et Thaïs, une Suissesse d'origine malienne.

En novembre 2012, son album Ma Révolution paraît au Sénégal et dans les monde les mois suivants. Avec des collaborations de Wyclef Jean, Viviane N'Dour, Natty Jean, Mary N'Diaye et plusieurs autres, l'album connaît un grand succès.

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Didier Awadi est lauréat du prix RFI Musiques du Monde 2003. Il a également été décoré par son pays et la France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ayoko Mensah, « L’Âge de raison des Positive Black Soul. Entretien avec Didier Awadi », in Culture Hip-Hop. Africultures, 1999, n° 21, p. 17–18
  • Stéphane Davet, « À travers leur afro hip-hop, les griots du rap clament la douleur du peuple africain », Le Monde, 3 novembre 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :