Didactique des langues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La didactique des langues est l'ensemble des méthodes, hypothèses et principes pédagogiques, qui permettent aux enseignants, formateurs, auteurs d'outils d'apprentissages - notamment de manuels et logiciels - d'optimiser les processus d'enseignement/apprentissage des langues étrangères.

Les méthodes traditionnelles[modifier | modifier le code]

  • grammaire/traductions [N 1]

La méthode traditionnelle d'apprentissage d’une langue étrangère correspond à l'enseignement du grec et du latin, c'est-à-dire des langues mortes. C’est à la fois par mémorisation du lexique (utilisation d'un dictionnaire) et enseignement de la grammaire que les apprentissages s’organisent. L’objectif est de traduire une langue dans une autre.

  • méthode directe

La méthode dite directe ne s’intéresse ni à la traduction ni à la mémorisation. L’apprenant est directement confronté à une seconde langue, il n’y a pas d’aide ou utilisation de la langue maternelle première. L'objectif est de placer l'apprenant dans des conditions où il se trouverait s'il s’était déplacé dans un pays étranger. Les motivations sont équivalentes à celle de l'acquisition d'une langue naturelle maternelle.

Les méthodes audiovisuelles[modifier | modifier le code]

  • méthode audio-visuelle
  • méthode audio-orale
  • SGAV ( structuro-global audio-visuel)

L'approche communicative[modifier | modifier le code]

L'approche communicative est une des principales méthodologies de la didactique des langues. Elle est précédée dans le temps par les méthodes traditionnelle et directe, et la méthode audiovisuelle. La méthode est basée sur le principe de la compétence de communication.

Avant l'approche communicative, l'apprentissage des langues étrangères ne prenait pas en compte des paramètres de la situation de communication, tels que les caractéristiques des interlocuteurs et leurs relations, le lieu et moment de communication, le but de l'échange, l'intention de l'émetteur et l'interprétation du destinataire (récepteur). C'est en apprenant à prendre en compte la situation que l'interlocuteur choisit les mots et le registre qui convient.

L'approche actionnelle[modifier | modifier le code]

L'approche actionnelle considère que communiquer c'est agir, vivre. La communication n'a de sens que dans l'action réelle. La pédagogie ne se fait donc plus par simulation et situations imaginaires lointaines, mais par l'emploi de la langue cible dans la société réelle « classe de langue », et par projets (Rosen 2010, p. 34-35). On peut lui rattacher les dispositifs d'intégration de la langue cible avec un contenu : EMILE (CLIL), Tandem, etc.

Les langues à l'école primaire[modifier | modifier le code]

Les langues dans le second degré[modifier | modifier le code]

Les langues dans le supérieur[modifier | modifier le code]

La formation en didactique des langues[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pour comprendre la linguistique Éditions Bréal[Quoi ?]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • NARCY-COMBES, J. P., TARDIEU, C., LE BIHAN, J. C., ADEN, J., DELASALLE, D., LARREYA, P., RABY, F., (2008) « L’anglais à l’école élémentaire ». Les Langues Modernes, 2008 n° 4  pp. 73-82.