Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daremberg.

Le Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines de Charles Victor Daremberg et Edmond Saglio est un dictionnaire français paru en 10 volumes entre 1877 et 1919 chez Hachette. Il vise à directement concurrencer les « Altertumswissenschaften » des universités allemandes[Mal dit] qui sont les maîtres incontestés du domaine dès les années 1810.

Le titre complet est Dictionnaire des antiquités grecques et romaines d'après les textes et les monuments contenant l'explication des termes qui se rapportent aux mœurs, aux institutions, à la religion, aux arts, aux sciences, au costume, au mobilier, à la guerre, à la marine, aux métiers, au monnaies, poids et mesures, etc., etc., et en général à la vie publique et privée des anciens.

Un ouvrage monumental[modifier | modifier le code]

Selon Élisabeth Deniaux, cet ouvrage a vieilli sur beaucoup de points, mais il rend encore de grands services documentaires[1]. Si on peut considérer chaque article du Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines comme une source intéressante, notamment du fait de la grande maîtrise des sources textuelles par leur(s) auteur(s), leur contenu doit être critiqué en raison des découvertes archéologiques postérieures, notamment dans le domaine de l'épigraphie ou de la numismatique. Par ailleurs, les problématiques se sont renouvelées profondément grâce aux apports de la sociologie et de l'anthropologie, dont les spécialistes de l'antiquité ont intégré les méthodes.

Cet ouvrage possède une incontestable valeur patrimoniale, et doit être mis en regard de tous les autres grands Dictionnaires de l'antiquité qui paraissent en Europe au même moment.

Autres grands ouvrages sur l'Antiquité[modifier | modifier le code]

Les Allemands, dès 1839, font paraître le Pauly-Wissowa, une monumentale encyclopédie comprenant aujourd'hui plus de cent volumes : la Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft. En Italie paraît, à partir de 1885 le Dizionario epigrafico di antichità romane, d'Ettore De Ruggiero. Les Anglo-saxons, dans le même temps, font paraître plusieurs dictionnaires concernant les champs de l'antiquité classique, dont A Dictionary of Greek and Roman Antiquities.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Élisabeth Deniaux, Rome, de la Cité-État à l'Empire, Institutions et vie politique, Hachette, 2001, (ISBN 2-01-017028-8), p. 243

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Lissarrague, « Le Daremberg ou l’Antiquité en images », dans Anabases, n°4, 2006, p. 173-177. [lire en ligne]
  • Catherine Valenti, « « Daremberg et Saglio » ou « Saglio et Pottier » ? La difficile gestation d’un dictionnaire savant », dans Anabases, n°4, 2006, p. 159-167. [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]