Dichterliebe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dichterliebe (Les Amours du poète) est un cycle de 16 lieder (mélodies pour une voix seule et piano) que le compositeur Robert Schumann a composés sur des poèmes de l'écrivain romantique allemand Heinrich Heine (Lyrisches Intermezzo, « Intermezzo lyrique », 1822-1823). Cette œuvre date de 1840, l'année du mariage de Schumann avec la pianiste Clara Wieck.

Ils sont destinés à une voix masculine (baryton léger ou ténor ). Parmi les meilleurs interprètes de ce cycle, on peut citer Dietrich Fischer-Dieskau, Fritz Wunderlich, Hermann Prey ou, plus récemment, Thomas Hampson, Thomas Quasthoff, Matthias Goerne et Jonas Kaufmann.

Mélodies composant le cycle[modifier | modifier le code]

  1. « Im wunderschönen Monat Mai »
  2. « Aus meinen Tränen sprießen »
  3. « Die Rose, die Lilie, die Taube, die Sonne »
  4. « Wenn ich in deine Augen seh »
  5. « Ich will meine Seele tauchen »
  6. « Im Rhein, im heiligen Strome »
  7. « Ich grolle nicht »
  8. « Und wüssten's die Blumen »
  9. « Das ist ein Flöten und Geigen »
  10. « Hör' ich das Liedchen klingen »
  11. « Ein Jüngling liebt ein Mädchen »
  12. « Am leuchtenden Sommermorgen »
  13. « Ich hab' im Traum geweinet »
  14. « Allnächtlich im Traume »
  15. « Aus alten Märchen winkt es »
  16. « Die alten, bösen Lieder »

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]