Diarmait Ua Briain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diarmait Ua Briain (né vers 1060– mort en 1118) est un roi de Munster en 1086 puis de 1114-1115 puis en 1116-1118.

Origine[modifier | modifier le code]

Diramait est un des trois fils de Toirdelbach Ua Briain, il est banni du Munster par son demi-frère Muircheartach Ua Briain peu après la mort de Tagd le frère de ce dernier et de leur père en 1086. Il vit en exil pendant plusieurs années pendant que son frère règne seul comme roi de Munster. Il est réputé avoir commandé la flotte irlandaise qui a donné son appui à Rhys ap Tewdwr lors de la Bataille de Mynydd Carn[1].

En 1093, il se réconcilie avec son frère Muirchertach après que ce dernier accepte de reconnaitre ses droits et l'installe comme dux à Waterford. Il succède à son frère comme roi de Munster lorsque Muirchertach tombé gravement malade doit quitter le pouvoir en 1114.

Après s'être installé sur le trône il bannit Muircheartach ce qui est à l'origine d'un guerre fratricide de quatre ans pour le contrôle du Munster. In 1116, il attaque Muirchertach et Brian Ua Briain "en violation de leur mutuel serment sur les reliques d'Irlande" à Limerick.

Muirchertach accepte de faire la paix avec Diarmait[2], cependant dès qu'il est rétabli il capture son frère.

Diarmait meurt à Cork en 1118 et la même année Toirdelbach Ua Conchobair envahit le Munster et procède à un premier partage du royaume entre les trois fils de Diarmait Ua Briain et celui de Tadg Mac Carthaig: respectivement Conchobar mac Diarmata Ua Briain et ses frères du Thomond et Toirdelbach Mac Carthaig du Desmond[3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Diarmait laisse quatre fils :


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hollister, Charles Warren; Donald F. Fleming and Janet M. Pope, ed. Henry I and the Anglo-Norman World: Studies in Memory of C. Warren. Woodbridge, United Kingdom: Boydell Press, 2007. p.  53 (ISBN 1-84383-293-3)
  2. Flanagan, Marie Therese. Irish Royal Charters: Texts and Contexts. New York: Oxford University Press, 2005. p. 148 0-19-926707-3
  3. Moody, T.W.; F.J. Byrne and F.X. Martin, ed. A New History of Ireland. New York: Oxford University Press, 1982. p. 55, 59) (ISBN 0-19-821744-7)

Source[modifier | modifier le code]