Diana Lewis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lewis.

Diana Lewis

Description de cette image, également commentée ci-après

Avec Mickey Rooney, dans André Hardy va dans le monde (1940, photo promotionnelle)

Naissance 18 septembre 1919
Asbury Park
New Jersey, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 18 janvier 1997 (à 77 ans)
Rancho Mirage
Californie, États-Unis
Profession Actrice
Films notables Une riche affaire (1934)
Chercheurs d'or (1940)
Cry Havoc (1943)

Diana Lewis est une actrice américaine, née le 18 septembre 1919 à Asbury Park (New Jersey), morte le 18 janvier 1997 à Rancho Mirage (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans Cry Havoc (1943)

Diana Lewis fait une assez courte carrière au cinéma, contribuant à seulement dix-neuf films américains, les trois premiers sortis en 1934 (dont Une riche affaire de Norman Z. McLeod, avec W. C. Fields et Kathleen Howard).

Mentionnons également Chercheurs d'or d'Edward Buzzell (1940, avec les Marx Brothers), André Hardy va dans le monde de George B. Seitz (1940, avec Mickey Rooney et Judy Garland), ou encore Johnny, roi des gangsters de Mervyn LeRoy (1942, avec Robert Taylor et Lana Turner).

En 1940, elle épouse en secondes noces l'acteur William Powell, dont elle reste veuve à la mort de celui-ci en 1984. Elle se retire pour se consacrer à sa famille, après un dernier film sorti en 1943, Cry Havoc de Richard Thorpe (avec Margaret Sullavan et Frances Gifford).

Notons qu'à la radio, Diana Lewis joue aux côtés de son mari en 1943, dans une adaptation du film d'Ernst Lubitsch To Be or Not to Be (1942), sous le même titre original, au sein de la série The Screen Guild Theater (en).

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

De g. à d. : Ann Rutherford, Red Skelton et Diana Lewis, dans Whistling in Dixie (1942, photo promotionnelle)

Radio (sélection)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :