Diana Jones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne une chanteuse américaine de country. Pour l'auteure britannique de romans fantastiques, voir Diana Wynne Jones.

Diana Jones

Naissance aux environs de 1965 (48–49 ans)
Activité principale chanteuse, auteur-compositeur-interprète
Genre musical Musique country, musique folk
Instruments Martin 0018V
1967 Gibson
Années actives Depuis 1997
Labels New Shoes Records, NewSong, Proper Records
Site officiel www.dianajonesmusic.com

Diana Jones est une auteur-compositeur-interprète américaine de Nashville au Tennessee.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diana Jones est adoptée et grandit à New York. Au début des années 1980, elle est attirée par la musique country et écoute Johnny Cash, Patsy Cline[1], Dolly Parton et Emmylou Harris[2].

Après avoir été diplômée de l'université, elle rejoint sa famille biologique dans l'est du Tennessee[1].

Dans les années 1990, la chanteuse suit son évolution en tant qu'auteur et artiste de la scène musicale à Austin, au Texas. Elle sort deux albums, signé un accord avec Hamstein Publishing[3]. Son premier album, Imagine Me, sort en 1997[4]. Deux ans plus tard, il est suivi par l'opus The One That Got Away. C'est la mort de son grand-père chanteur Robert Lee Maranville en 2000 qui la fait revenir dans le nord-est des États-Unis[5],[1]. Cet évènement est à l'origine d'une période de réflexion personnelle pour Diana Jones. Cette période est mise à profit avec la réalisation de l'album My Remembrance of You.

Elle remporte de nombreux concours d'auteur dont la vénérable compétition New Folk du Kerrville Folk Festival 2006. Sa chanson Pony est désignée comme « chanson de l'année » par le North American Folk Alliance[6]. Diana Jones est nommée « artiste révélation de l'année » pour 2006[7].

Sa carrière prend un tournant en 2006 grâce aux critiques positives lors de la sortie de son album My Remembrance of You. Celui-ci est repris sur les listes des meilleurs albums de l'année de plusieurs critiques. Le Chicago Tribune le classe comme le « meilleur enregistrement country de 2006 » et décrit la chanteuse comme « un joyau Americana »[5],[8]. Elle y est interprète et joue de la guitare, de la mandoline et du violon. Le titre Pony est nommé pour la « Chanson de l'année » décerné par le North American Folk Alliance et termine l'année 2006 au no 15 du Airplay Radio Folk[6].

Ayant déjà tourné avec Richard Thompson, elle est à l'affiche en janvier 2008 de Ancienne Belgique à Bruxelles[9],[10].

En septembre 2008, Joan Baez publie Henry Russell's Last Words de Diana Jones sur son album Day After Tomorrow[5]. Cet album est nominé pour un Grammy.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Imagine Me (New Shoes Records)
  • 1998 : The One That Got Away (New Shoes Records)
  • 2006 : My Remembrance of You (NewSong Recordings)
  • 2007 : Radio Soul, avec Jonathan Byrd
  • 2009 : Better Times Will Come (Proper Records)
  • 2011 : High Atmosphere
  • 2013 : Museum Of Appalachia Recordings (Proper Records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Bill Eidhenberger, "Preview of Diana Jones: Love of folk a tradition for writer, her family", Columbus Dispatch, 17 janvier 2007 (article)
  2. Biographie officielle sur dianajonesmusic.com, consulté le 28 décembre 2012
  3. Hamstein, publisher, official site
  4. Julie Block, "Review: Imagine Me", edited by Shawn Linderman, Peterborough Folk Music Society/Folk and Acoustic Music Exchange, 1997
  5. a, b et c A Nashville singer/songwriter with deep roots in Appalachia
  6. a et b Top Folk Songs of 2006 par FolkDJ-L DJs, compilé par Richard Gillmann
  7. Kim Ruehl, "Nominees for the Second Annual North American Folk Alliance Awards", folkmusic.about.com (article, cérémonie du 21 février 2007)
  8. Chrissie Dickinson, "The Best of 2006: Music Recordings: Country: No substitute for experience", Chicago Tribune, December 10, 2006 (article)
  9. Diana Jones à l'AB Club le 22 janvier 2008
  10. AB : Diana Jones - Catherine Feeny

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :