Diamonds and Pearls Tour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diamonds and Pearls Tour

Tournée par Prince
Album promu Diamonds and Pearls
Date de début 3 avril 1992 à Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Date de fin 12 juillet 1992 à Paris, Drapeau de la France France
Durée 4 mois
Titres voir programme
Nb. de concerts 56 au total
5 en Asie
17 en Océanie
34 en Europe
Audience 910 000 personne
Pays visités 9

Tournées par Prince

Le Diamonds and Pearls Tour est la tournée de concert de Prince qui a accompagné son album Diamonds and Pearls sorti l'année précédente. Comme la plupart des tournées de Prince, elle ne comporte aucune date aux États-Unis. Prince réalisera une tournée complète aux États-Unis un an plus tard avec l'Act I Tour.

Histoire[1][modifier | modifier le code]

La tournée a bénéficié d'une importante promotion à la télévision. Fabuleuse apparition au Metrodome de Minneapolis à l'occasion d'un événement Olympique le 20 juillet. Prince y interprète le titre principal de son futur album, ainsi qu'une version impressionnante de Baby I'm a Star, soutenu par une chorégraphie de taille avec NPG Hornz : le public est conquis. Le 4 septembre, il apparaît dans l'émission Arsenio Hall show à Hollywood, une performance où là encore la qualité ne manque pas, interprétant un de ses titres les plus connus Let's Go Crazy et enchaîne par une performance chorégraphique et improvisée sur Kiss puis plusieurs nouveaux titres parfaitement mis en scène tels que Daddy Pop, Call the Law et Cream ; un final sur Purple Rain vient couronner le tout. Sans oublier sa présence remarquée au MTV Music Awards le 5 septembre avec Gett Off, nouveau titre inédit et son solo de guitare flamboyant.

La liste des chansons interprétées sera composée principalement des chansons de l'album, mais Prince ajoutera aussi quelques grands succès. La plupart des chansons sont jouées dans leur intégralité. Prince a ajouté une nouvelle section de cuivres au groupe et commence la promotion d'un nouveau hip-hop créé par Tony.M.

Néanmoins, le concept très chorégraphique du show et l'extravagance de la scène n'a pas permis autant d'improvisation et de changements que sur les tournées précédentes. Le trio rebaptisé the NPG Hornz, est là encore très investit, les grandes chorégraphies comme celle sur Daddy Pop et Kiss sont des aspects entièrement novateurs par rapport aux précédents shows de Prince.

La première tournée australienne de la carrière de Prince fut un immense succès, la demande de tickets des chaque concert a été immense. A Melbourne, plus de 1 000 fans ont campé pendant 48 h devant la salle pour obtenir les meilleures places. A Sydney, Prince a vendu 72 000 tickets en moins de deux heures, plus fort que INXS et Bruce Springsteen, moins d'une demi-heure plus tard les 87 500 places étaient toutes parties. Après sept concerts à Sydney, la demande était encore si forte qu'un ultime show en extérieur a été organisé pour 45 000 personnes. Ce concert s'est terminé sur un feu d'artifice, et les écrans vidéo faisaient défiler le message « Prince & The NPG thanks Australia »...

Pour conclure par la partie européenne, assez satisfaisante en termes de rentabilité. Le dernier concert de Londres a été diffusé sur certaines chaînes anglaise et américaine. Pour éviter l'erreur faite pendant le Lovesexy Tour, Prince ne passa pas par les États-Unis. D'autant plus que le spectacle et son coût de transport coûtaient ici encore plus cher que pendant cette dernière. Un immense rideau muni d'étoiles scintillantes était utilisé, la disposition de la scène contenait des passerelles surélevées comme pour le Purple Rain Tour avec escalier mais cette fois faisant ressortir un côté encore plus professionnel, ainsi qu'une vingtaine de projecteurs superpuissants à différentes couleurs, ou encore des propulseurs d'immenses flammes et de feux d'artifice, sans oublier le brouillard beaucoup utilisé durant le spectacle. Chaque artiste avait au moins trois costumes différents, des décors s'ajoutaient au tout comme des statues, un logo du Love symbol géant accroché au plafond, des plantes du style cabaret et des lampadaires.

Groupe[2][modifier | modifier le code]

Après le départ des membres restants de The Revolution à la fin du Nude Tour en 1990, Prince décida que le nouveau nom du groupe serait The New Power Generation. Presque chaque artiste était présent pendant le Nude Tour. Seacer Levi, Jr a été embauché à la basse et à la guitare pour remplacer le regretté Miko Weaver et Sonny T a remplacé Levi à la basse. Tommy Barbarella a été engagée à titre de remplacement du docteur Fink sur les claviers.

Prince a ajouté une nouvelle section de cuivres au groupe, surnommé le New Power Generation Hornz qui, n'avait pas aidé à faire Diamonds and Pearls mais, contribuerait grandement à aider Prince sur ses albums depuis plusieurs années.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  1. "Take My Hand, Precious Lord "
  2. "Thunder"
  3. "Daddy Pop"
  4. "Diamonds and Pearls"
  5. "Let's Go Crazy"
  6. "Kiss"
  7. "Jughead"
  8. "Purple Rain"
  9. "Live 4 Love"
  10. "Willing and Able"
  11. "Damn U"
  12. "Sexy M.F."
  13. "A Night In Tunisia"
  14. "Thieves in the Temple"
  15. "Strollin'"
  16. "Insatiable "
  17. "Gett Off"
  18. "Cream"
  19. Medley:
    1. "1999"
    2. "Baby I'm a Star"
    3. "Push"
  20. "Peter Gunn Theme"

Dates des concerts[modifier | modifier le code]

Avant que la tournée ne débute, deux concerts d'échauffements ont été joués à Minneapolis le 11 janvier et à Paisley Park le 26 janvier.

# Date Ville Pays Salle Audience
Asie
1 3 avril 1992 Tokyo Drapeau du Japon Japon Tokyo Dome 50 000
2 4 avril 1992 50 000
3 6 avril 1992 Yokohama Glam Slam 1 500
4 7 avril 1992 Nagoya Rainbow Hall 15 000
5 9 avril 1992 Yokohama Yokohama Stadium 30 000
Océanie
6 13 avril 1992 Brisbane Drapeau de l'Australie Australie Ertertainment Centre 13 500
7 14 avril 1992 13 500
8 Transformers 800
9 16 avril 1992 Melbourne National Tennis Centre 15 000
10 18 avril 1992 15 000
11 19 avril 1992 15 000
12 21 avril 1992 15 000
13 22 avril 1992 15 000
14 Saint-Kilda The Palace 300
15 24 avril 1992 Sydney Entertainment Centre 12 500
16 26 avril 1992 12 500
17 27 avril 1992 12 500
18 28 avril 1992 12 500
19 29 avril 1992 12 500
20 30 avril 1992 12 500
21 1er mai 1992 12 500
22 3 mai 1992 Sydney Cricket Ground 47 000
Europe
23 25 mai 1992 Gand Drapeau de la Belgique Belgique Flanders Expo 11 000
24 27 mai 1992 Rotterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Ahoyhal 10 600
25 28 mai 1992 10 600
26 30 mai 1992 Dortmund Drapeau de l'Allemagne Allemagne Westfallenhalle 14 000
27 31 mai 1992 Berlin Waldbühne 22 100
28 2 juin 1992 Cologne Sporthalle 8 000
29 3 juin 1992 Francfort Festhalle 10 000
30 5 juin 1992 Munich Olympiahalle 6 000
31 6 juin 1992 6 000
32 7 juin 1992 Park-Café 500
33 8 juin 1992 Kiel Ostseehalle 10 000
34 9 juin 1992 Hambourg Sporthalle Hamburg 7 000
35 10 juin 1992 7 000
36 13 juin 1992 Dublin Drapeau de l'Irlande Irlande Royal Dublin Showgrounds 30 000
37 15 juin 1992 Londres Drapeau de l'Angleterre Angleterre Earls Court Exhibition Centre 19 000
38 16 juin 1992 19 000
39 17 juin 1992 19 000
40 19 juin 1992 19 000
41 20 juin 1992 19 000
42 21 juin 1992 19 000
43 22 juin 1992 19 000
44 24 juin 1992 19 000
45 26 juin 1992 Manchester Maine Road Football Ground 40 000
46 28 juin 1992 Glasgow Celtic Park 55 000
47 1er juillet 1992 Stuttgart Drapeau de l'Allemagne Allemagne Hans-Martin Schleyer Halle 13 000
48 3 juillet 1992 Trèves Moselstadion 16 000
49 4 juillet 1992 Maastricht Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas MECC 18 000
50 6 juillet 1992 Rotterdam Ahoyhal 10 600
51 7 juillet 1992 10 600
52 8 juillet 1992 10 600
53 10 juillet 1992 Paris Drapeau de la France France Palais omnisports de Paris-Bercy 16 000
54 11 juillet 1992 16 000
55 12 juillet 1992 16 000
56 Les Bains Douches 600

Box Office[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.princefams.com/page.php?id=7

http://www.prince-live.com/konzert/konzert.php?tour_id=12&tour_name=Diamonds%20And%20Pearls%20-%20Tour%20%5B1992%5D

http://sites.google.com/site/princetourhistory/Tours