Diamant masqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Diamant masqué (Poephila personata) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Estrildidae.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure 12,5 à13,5 cm de longueur. Le mâle est plus grand que la femelle sinon les deux sexes sont similaires. Il est brun cannelle dessus, plus pâle dessous avec un croupion blanc, une tache noire sur les flancs et un masque noir. Il a un bec jaune et une queue noire pointue. La sous-espèce orientale P. p. leucotis a les joues blanchâtres.

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Il vit en couple ou en petits groupes, fourrageant le jour, principalement sur le sol pour trouver des graines d'herbe. Le soir et tôt le matin, un grand nombre, parfois des milliers d'individus, peuvent se rassembler autour des points d'eau pour boire, se baigner, se lisser les plumes, battre des ailes et pépier sans cesse.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les couples construisent un nid d'herbes en dôme, doublé de fines herbes, de plumes et de charbon de bois à la fin de la saison des pluies ou au début de la saison sèche. La position du nid varie: il peut être aussi bien perché à 20 mètres de haut que caché dans les hautes herbes. La femelle pond cinq à six œufs blancs.

Répartition[modifier | modifier le code]

Carte de répartition du Diamant masqué

C'est un oiseau résident commun de la savane sèche dans le nord de l'Australie, du Kimberley, le Top End, le golfe de Carpentarie et la partie méridionale de la péninsule du cap York, jusqu'à Chillagoe à l'est mais toujours près de l'eau.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Avibase, cet oiseau est représenté par deux sous-espèces :

  • Poephila personata personata Gould, 1842, localisée par un «A» à gauche sur la carte ci-haut ;
  • Poephila personata leucotis Gould, 1847, localisée par un «B» à droite.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

  • Ravazzi G. (1995) Guide des oiseaux exotiques. Les Diamants et autres Estrildidés. De Vecchi, Paris, 157 p.
  • BirdLife International (2008) Species factsheet: Poephila personata. Downloaded from http://www.birdlife.org on 5 August 2008.
  • Clement, Peter; Harris, Alan & Davies, John (1993) Finches and Sparrows: An Identification Guide, Christopher Helm, London.
  • Pizzey, Graham & Knight, Frank (1997) Birds of Australia. Harper Collins, London.