Diamant à queue-de-feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diamant queue-de-feu

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stagonopleura bella

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Estrildidae
Genre Stagonopleura

Nom binominal

Stagonopleura bella
(Latham, 1802)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Répartition géographique

alt=Description de l'image Stagonopleura bella range.png.


Le Diamant queue-de-feu (Stagonopleura bella) est une espèce de passereau placée dans la famille des Estrildidae.

Description[modifier | modifier le code]

Long de 10 à 13 cm et pesant 14 g, le Diamant queue-de-feu est un petit oiseau dodu, un peu plus petit que le Diamant à gouttelettes. Son plumage est essentiellement brun-olive. La poitrine blanche porte de fines raies sombres. La tête a un masque noir avec des anneaux de couleur bleu pâle autour des yeux et un gros bec rouge. Son croupion est d'un rouge profond, ses pattes de couleur crème rosé. Les ailes et la queue sont courtes et arrondies. Les juvéniles sont moins colorés avec un masque de visage plus petit et un bec noirâtre.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

Il est endémique dans le sud-est de l'Australie. Son aire de répartition s'étend de Newcastle à Kangaroo Island, toutefois, l'oiseau est plus abondant en Tasmanie et dans les îles environnantes. Il vit dans les landes côtières, les forêts et les arbustes, jamais loin de l'eau.

Il est considéré comme un oiseau sédentaire.

Comportement[modifier | modifier le code]

Il se nourrit principalement de graines de graminée, de Casuarina et de Melaleuca. On peut également le trouver dans les landes de Banksia ericifolia dans la région côtière de Nouvelle-Galles du Sud[1] Il complète son alimentation avec de petits insectes et escargots. Les oiseaux se trouvent généralement par deux ou par petits groupes de jusqu'à 20 individus.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison de reproduction va d'octobre à janvier. Le nid est placé dans le feuillage dense près du sol. Il est fait d'herbe et de petits rameaux, doublé de plumes. Il est en forme de bouteille avec un long tunnel d'accès sur le côté, conduisant à une chambre de nidification sphérique.

Les deux parents construisent le nid ensemble, la couvée a cinq à huit œufs et dure environ 20 jours. Les parents nourrissent les poussins qui quittent le nid après environ 20 autres jours. Après quatre semaines les poussins sont livrés à eux-mêmes et atteignent leur maturité sexuelle à environ neuf à douze mois.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Roberts Peter, Birdwatcher Guide à la Sydney Région, Kenthurst, Nouvelle-Galles du Sud, Kangaroo Press,‎ 1993, p. 141 p. (ISBN 0-86417-565-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :