Dialogue (genre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dialogue (homonymie).

Le dialogue est un genre littéraire présentant des personnages en train de dialoguer, d'échanger par le biais de la parole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le dialogue est un genre très ancien, qui remonte à l'Antiquité et aux dialogues philosophiques, de Platon et Socrate (De l'amitié, 44 av. J.-C.) ; ce dernier les utilisant en conjugaison avec la maïeutique. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le dialogue se développe et devient un genre littéraire : particulièrement important au cours du Siècle des Lumières, il s'inspire des conversations dans les cafés, salons et clubs de l'époque, qui, associés à un esprit d'échange et de dialogue en société, permettait la propagation des idées nouvelles sans risque de censure.

Objectifs[modifier | modifier le code]

Dialogue polémique[modifier | modifier le code]

Le dialogue polémique met en scène des personnages, qui, sur un pied d'égalité, entrent en désaccord sur un point. L'absence de conciliation finale place le lecteur en position d'arbitre qui doit former son opinion à partir d'arguments proposés.

Dialogue didactique[modifier | modifier le code]

Le dialogue didactique rapporte les propos de deux personnages au rôle déterminé :

  • le premier, le maître (souvent un homme, dans les textes du Siècle des lumières), dispose d'une connaissance qu'il partage ;
  • le second, l'élève (souvent une femme), acquiert cet enseignement et pose des questions.

Il présente l'intérêt de transmettre de manière plaisante, par la double énonciation, une leçon au lecteur.

Dialogue dialectique[modifier | modifier le code]

Le dialogue dialectique illustre la construction progressive d'une solution commune à un problème, lors d'un processus de décision mis en œuvre par les différents protagonistes. Son objectif est de permettre à des interlocuteurs de combler une ignorance ou de résoudre une difficulté commune. Il met en scène deux interlocuteurs de statut comparable et égal face au problème. L'alternance des questions/réponses et des jugements de valeur jouent un rôle fondamental dans l'intéret de ce type de dialogue.

Mise en scène[modifier | modifier le code]

La mise en scène du dialogue passe par l'illustration de différences entre les protagonistes, qui sont à même d'influencer leur propos :

  • rapport social : lien de parenté, milieu, etc... ;
  • rapport de caractères : personnalité respective des personnages ;
  • rapport de situation : perception mutuelle des personnages ;

Idéalement, les propos de chacun des locuteurs peuvent leur être rattachés sans indication explicite (verbes introducteurs, incises, didascalies).

Exemples de dialogues[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]