Diaethria clymena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diaethria clymena, Double 8, est une espèce d'insectes lépidoptères de la famille des Nymphalidae, de la sous-famille des Biblidinae et du genre Diaethria.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Diaethria clymena a été décrit par l'entomologiste hollandais Pieter Cramer en 1775 sous le nom initial de Papilio clymena[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Diaethria clymena se nomme Double 88 en français et Cramer's Eighty-eight en anglais[2],[3].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Diaethria clymena clymena; présent en Guyana, en Guyane et au Brésil.
  • Diaethria clymena aurelia (Guenée, 1872); présent en Équateur, en Bolivie et au Pérou.
  • Diaethria clymena beleses (Godman & Salvin, 1889); présent à Panama.
  • Diaethria clymena bourcieri (Guenée, 1872); présent en Équateur
  • Diaethria clymena colombiana (Viette, 1958); présent en Colombie.
  • Diaethria clymena consobrina (Guérin-Méneville, [1844]); présent au Venezuela et en Colombie.
  • Diaethria clymena dodone (Guenée, 1872); présent en Colombie.
  • Diaethria clymena janeira (C. Felder, 1862); présent au Brésil et au Paraguay.
  • Diaethria clymena juani Neild, 1996; présent au Venezuela.
  • Diaethria clymena marchalii (Guérin-Méneville, [1844]); présent au Nicaragua et en Colombie.
  • Diaethria clymena meridionalis (Bates, 1864); présent au Brésil.
  • Diaethria clymena peruviana (Guenée, 1872); présent en Équateur, en Bolivie et au Pérou.
  • Diaethria clymena seropina (Röber, 1924); présent au Brésil[1].

Description[modifier | modifier le code]

Dynamine clymena, d'une envergure entre 38 mm et 50 mm présente un dessus de couleur noire barré de bleu de la moitié du bord costal à l'angle externe des ailes antérieures et avec une bande submarginale aux ailes postérieures[2],[3],[4].

Le revers des ailes antérieures est rouge avec une large bande noire rayée de blanc au bord externe. Les ailes postérieures blanches ornées de lignes et dessins noirs en forme de 8 d'où son nom commun de Double 88.

Biologie[modifier | modifier le code]

Dynamine clymena vole de mars à novembre en Amérique du Sud, de février à juillet en Floride.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Trema Trema lamarckianum et Trema micranthum (Ulmaceae ) et des Theobroma (Sterculiaceae)[1],[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Dynamine clymena est présent dans l’extrême sud de la Floride, au Mexique, à Panama, au Nicaragua, au Venezuela, en Colombie, en Équateur, en Bolivie, au Brésil, au Paraguay au Pérou, en Guyana et en Guyane[1],[3],.

Biotope[modifier | modifier le code]

Diaethria clymena réside en forêt humide tropicale[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Philatélie[modifier | modifier le code]

La poste brésilienne a émis un timbre d'une valeur de 12,5 cruzeiro à son effigie en 1979.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Diaethria », sur funet.fi (consulté le 26 février 2012)
  2. a, b et c « Diaethria clymena mexicana », sur butterflycorner.net (consulté le 26 février 2012)
  3. a, b, c et d « Diaethria clymena mexicana », sur butterfliesandmoths.org (consulté le 26 février 2012)
  4. « fiche 60 mexicana », sur sangay.eu (consulté le 26 février 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Géo, collection Insectes du monde, n° 91, juillet 2014, p. 67

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]