Diadectes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Diadectes

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution d'un Diadectes sp.

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Super-classe Tetrapoda
— non-classé — Reptiliomorpha
— non-classé — Cotylosauria
Sous-ordre Diadectomorpha
Famille Diadectidae

Genre

Diadectes
Ostrom, 1969

Espèces de rang inférieur

D. absitus Berman et al., 1998
D. maximus
D. tenuitectus

Diadectes (qui signifie « morsure pénétrante ») était un genre de grand tétrapodes ressemblant beaucoup à un reptile qui vivait au début du Permien. C'est l'un des tout premiers tétrapodes herbivores et aussi l'un des premiers animaux terrestres à atteindre de grandes dimensions.

Description[modifier | modifier le code]

Diadectes était un animal lourdement charpenté, de 1,5 à 3 mètres de long, avec un crâne fortement ossifié, des vertèbres et des côtes massives, des membres massifs et courts, des jambes robustes. La structure des membres et des vertèbres indique clairement qu'il s'agissait d'un animal terrestre.

Paléobiologie[modifier | modifier le code]

Il possède certaines caractéristiques des reptiles et des amphibiens, combinant un crâne primitif proche des seymouriamorphes et un reste du squelette plus évolué proche des reptiles. Diadectes a été classé comme un proche parent des premiers amniotes.

Parmi ses caractéristiques primitives, on peut citer une large échancrure otique (une fonctionnalité présente chez les amphibiens du Paléozoïque) avec un tympan ossifié.

En même temps ses dents montrent des spécialisations pour un régime herbivore qui ne figurent pas chez les autres types d'animaux du début du Permien. Les huit dents de devant sont spatulées, en forme de porte-manteau, et jouaient le rôle des incisives qui servaient à couper les bouchées de végétation. Les grandes dents émoussées situées au niveau des joues montrent une importante usure associée à une bonne occlusion, et auraient fonctionné comme des molaires, en broyant les aliments.

Il avait également un palais secondaire partiel, ce qui signifiait qu'il pouvait mâcher sa nourriture et respirer en même temps, quelque chose que beaucoup d'animaux, même les reptiles les plus avancés, ont été incapables de faire.

Découvertes[modifier | modifier le code]

Des restes de Diadectes ont été trouvés dans un certain nombre d'endroits en Amérique du Nord, en particulier le s Red Beds au Texas (Wichita et Clear Fork) dans l'Oklahoma, l'Utah et en Allemagne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Steve Parker (2003), Dinosaurus: the complete guide to dinosaurs. Firefly Books Inc. Pg. 83
  • Michael J. Benton (2000), Vertebrate Paleontology, 2nd ed. Blackwell Science Ltd
  • Robert L. Carroll (1988), Vertebrate Paleontology and Evolution, WH Freeman & Co.
  • Edwin H. Colbert, (1969), Evolution of the Vertebrates, John Wiley & Sons Inc (2nd ed.)
  • Robert Reisz, Biology 356 - Major Features of Vertebrate Evolution - Anthracosaurs and Diadectomorphs

Sur les autres projets Wikimedia :