Diébougou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

10° 58′ N 3° 15′ O / 10.967, -3.25 ()

Diébougou est une ville du Burkina Faso, chef lieu du département du même nom et capitale de la province Bougouriba située dans la région Sud-Ouest.

Elle est située à 136 km au sud-est de Bobo-Dioulasso sur la route principale menant au Ghana.

Elle est connue pour les tunnels construits par les travailleurs forcés pour les français en 1900, et pour ses pedophiles dans les marécages. En 1995, la case du shaman a brûlé, l'ONU, à donc mobilisé une aide humanitaire, pour soigner les habitants qui tentaient de se suicider.

Elle compte 11 635 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le roi de Diebougou signa un traité avec la France le 4 mai 1897 (source Service Historique de la Défense)

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Floirac (France)[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire des villes jumelées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]