Dewoitine D.500

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dewoitine D.500
{{#if:
D.510 de l'escadrille SPA 153
D.510 de l'escadrille SPA 153

Constructeur Drapeau : France Dewoitine
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 18 juin 1932
Mise en service 1935
Équipage
1 personne
Motorisation
Moteur Hispano-Suiza 12 Xbrs (en)
Nombre 1
Type 12 cylindres en V refroidi par liquide
Puissance unitaire 690 ch
Dimensions
Dewoitine D.500 3-view.svg
Envergure 12 00 m
Longueur 7 74 m
Hauteur 3 63 m
Masses
Maximale 1 710 kg
Performances
Vitesse maximale 359 km/h
Plafond 11 000 m
Rayon d'action 860 km
Rapport poids/puissance 2 48 kg/ch
Armement
Interne D.500 : 4 mitrailleuses MAC 34 de 7,5 × 54 mm 1929C
D.501 : 1 canon Hispano-Suiza HS-404 de 20mm avec 60 coups et 2 mitrailleuses MAC 34 de 7,5 × 54 mm 1929C avec 300 coups

Le Dewoitine D.500 est un chasseur français de l'entre-deux-guerres construit par Dewoitine. Il fut le premier appareil monoplan à ailes basses cantilever à entrer en service au sein de l'armée de l'air française.

258 D.500 et D.501 furent construits, ouvrant la voie au D.510, plus puissant. La variante D.501 fut la première à voir son armement renforcé avec le premier canon-moteur, moteur à pistons en ligne équipé dans le moyeu avec un canon Hispano-Suiza HS-404. La variante D.510 hérita de ce même armement et resta en service jusqu'en septembre 1939.

Variantes[modifier | modifier le code]

Source: Green[1]

D.500.01
Premier prototype.
D.500
Première production avec un moteur Hispano-Suiza 12Xbrs de 690 ch, il est armé avec 2 mitrailleuses Vickers de 7.7 mm ou 2 mitrailleuses Darne × 7.5 mm dans le nez, provision pour 2 × mitrailleuses additionnelles Darnes dans les ailes. 101 construits.
D.501
Remotorisé avec un moteur Hispano-Suiza 12Xcrs, il est armé avec un canon de 20 mm Hispano-Suiza S7 entre les rangées de cylindres du moteur tirant à travers le moyeu d'hélice et 2 × mitrailleuses d'aile. 157 construits.
D.503
Le seul prototype du D.511 équipé d'un moteur 12Xcrs avec radiateur circulaire dans le nez, il a le même armement que le D.501. Son premier vol a été le 15 avril 1935, il a été constaté qu'il était le moindre bonne facture que le D.500. L'avion a été brièvement l'avion personnelle de René Fonck.
D.510
Remotorisé avec un moteur Hispano-Suiza 12Ycrs développant 860 ch, armé avec un canon de 20 mm Hispano et 2 mitrailleuses MAC 1934 de 7,5 mm dans les ailes. Son premier vol a été le 14 août 1934, 120 construits.
D.511
Prototype avec le fuselage et la queue du D.500, il avait des ailes plus petites, un châssis en porte à faux et un moteur 12Ycrs. Un prototype a été construit en 1934 mais n'a jamais volé; il a été converti en D.503.
AXD1
Désignation abrégée pour l'exemplaire du Dewoitine D.510 fourni au Service aérien de la Marine impériale japonaise pour évaluation in 1935.
Dewoitine Navy Type D Carrier Fighter
Désignation de service pour le D.510 qui a été fourni à la Marine impériale japonaise en 1935.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Flag of the Republic of China.svg République de Chine
24 x D.510
Drapeau de la France France
Armée de l'air 98 x D.500, 130 x D.501 et 88 x D.510
Aviation Navale 30 x D.501
Drapeau du Japon Japon
Marine impériale japonaise 2 x D.510 désigné comme AXD
Drapeau de la Lituanie Lituanie
14 x D.501
Drapeau de la Pologne Pologne
Forces aériennes polonaises en exil en France
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Forces aériennes soviétiques 1 x D.510 pour évaluation
Drapeau de l'Espagne Espagne
Forces aériennes de la République espagnole. 7 x D.500 et 2 x D.510 dans l'Escadrille Internationale.
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1 x D. 510 pour évaluation
Drapeau du Venezuela Venezuela
Aviation nationale du Venezuela. 3 x D.500

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Green, W; Swanborough, G (2001). The great book of fighters. MBI Publishing. ISBN 0-7603-1194-3.
  • (en) Dominique Breffort, French Aircraft from 1939 to 1942: Volume 2, Histoire and Collections,‎ April 2005 (ISBN 2-915239-49-5)
  • (en) Elke C. Weal, Weal, John A. et Barker, Richard F., Combat Aircraft of World War Two, Bracken Books,‎ 1977 (ISBN 0-946495-43-2)

Sur les autres projets Wikimedia :