Devon Alexander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Devon Alexander
Devon Alexander (à droite) contre DeMarcus Corley le 19 janvier 2008
Devon Alexander (à droite) contre DeMarcus Corley le 19 janvier 2008
Fiche d’identité
Nom complet Devon Alexander
Surnom Alexander The Great
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 10 février 1987
Lieu de naissance Saint-Louis, Missouri
Taille 1,7 m (5 7)
Catégorie Poids super-légers et poids welters
Palmarès
  Professionnel
Combats 29
Victoires 26
Victoires par KO 14
Défaites 3
Titres professionnels Champion du monde poids welters IBF (2012-2013)

Champion du monde poids super-légers WBC (2009-2011) et IBF (2010)
Dernière mise à jour : 13 décembre 2014

Devon Alexander est un boxeur américain né le 10 février 1987 à Saint-Louis, Missouri.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une carrière amateur riche de 300 victoires contre seulement 10 défaites, il participe aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004 et passe professionnel la même année. Le 1er août 2009, il devient champion du monde des poids super-légers WBC en battant aux points Junior Witter[1] puis réunifie les ceintures WBC et IBF en stoppant au 8e round Juan Urango le 6 mars 2010[2]. Alexander conserve ses titres le 7 août en battant aux points l'ancien champion WBA de la catégorie, l'ukrainien Andriy Kotelnik[3].

Le 29 janvier 2011, à l'occasion d'un combat de réunification des ceintures WBC et WBO (le titre IBF ayant été déclaré vacant peu avant par cette fédération), il s'incline aux points à l'unanimité des 3 juges après que le combat a été stoppé au 10e round suite à un choc de têtes contre Timothy Bradley[4].

Devon relance sa carrière le 25 juin 2011 en battant aux points par décision partagée l'argentin Lucas Matthysse, non s'en avoir été compté par l'arbitre au 4e round à la suite d'une droite plongeante au menton[5], puis en s'imposant face à Marcos Rene Maidana le 25 février 2012. Il devient ensuite champion du monde des poids welters IBF le 20 octobre 2012 en dominant aux points son compatriote Randall Bailey, titre qu'il perd lors de sa seconde défense face à Shawn Porter le 7 décembre 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Junior Witter vs. Devon Alexander (boxrec.com)
  2. (fr) Alexander le Roi ! (ffboxe.com)
  3. (en) Alexander defeats Kotelnik (fightnews.com)
  4. (fr) Tim Bradley devient champion unifié (rds.ca)
  5. (en) Alexander edges Matthysse (fightnews.com)

Lien externe[modifier | modifier le code]