Devil May Cry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Devil May Cry
Image illustrative de l'article Devil May Cry

Éditeur Capcom
Développeur Capcom Production Studio 4
Concepteur Hideki Kamiya

Date de sortie Icons-flag-jp.png 23 août 2001
Icons-flag-us.png 18 octobre 2001
Icons-flag-eu.png 13 décembre 2001
Genre beat them all
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 2
Média DVD-ROM
Contrôle DualShock 2

Évaluation PEGI : 16+

Devil May Cry (デビルメイクライ?, , litt. « Le diable peut pleurer ») est un jeu vidéo d'action développé par Capcom Production Studio 4 et édité par Capcom en 2001 sur PlayStation 2. Il a connu un succès critique et commercial et fut suivi de trois autres épisodes. Une adaptation en anime par le Studio Madhouse a également vu le jour en 2007.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dante est un chasseur de démons qui gère sa petite entreprise, le Devil May Cry. Il se définit comme un détective privé qui ne s'occupe que d'affaires très spéciales, mais il est plutôt vu par ses pairs comme un homme à tout faire qui accepte n'importe quel sale boulot. Il est le fils du légendaire chevalier sombre Sparda, un démon qui a sauvé l'humanité il y a deux millénaires de cela en se retournant contre les siens.

Une jeune femme nommée Trish contacte Dante pour lui demander son aide afin de détruire le monde inférieur, l'Underworld. Par la même occasion, ceci permettrait de sauver une nouvelle fois l'humanité, car un grand danger court : Mundus, l'empereur du mal autrefois vaincu et emprisonné par Sparda, s'est libéré et est parvenu à créer une brèche entre le monde inférieur et celui des humains sur l'île Mallet...

Origines[modifier | modifier le code]

Devil May Cry était à la base développé pour être le 4e épisode de la série Resident Evil. La maquette ayant été refusée pour la licence Resident Evil, son développement poursuivit son chemin indépendamment et fut rebaptisé.

Ce jeu s'inspire très largement et très librement de la Divine Comédie, et plus particulièrement de l'Enfer de Dante Alighieri. En effet, au-delà de la similitude des noms Dante, Vergil (Virgile), Trish qui rappelle Béatrice, etc. l'aspect ainsi que la variation des lieux est incontestable. De même que les noms des armes et des ennemis qui ont presque tous un rapport avec une mythologie.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur dirige Dante, un chasseur de Démon (esprit). Pour ce faire, il dispose au début du jeu d'une énorme épée nommée Force Edge, de deux pistolets nommés Ebony & Ivory ; par la suite il acquiert une épée de foudre, Alastor, puis des gantelets de flammes, Ifrit, et finalement l'épée qui porte le nom de son père, Sparda, qui se trouve être la version transformée de Force Edge. Alastor et Ifrit acquièrent de nouvelles techniques en récoltant le sang des démons tués, qui fait office de "monnaie" pour les Statues du Temps (sortes de magasins que l'on rencontre dans les niveau et à la fin des stages).

Dante dispose aussi d'armes à feu, mais elles ne contribuent pas au Style et ne gagnent jamais en puissance. Elles servent davantage à amorcer ou achever les ennemis inaccessibles, ainsi qu'à battre les ennemis volants. Outre les deux pistolets à la cadence de tir soutenue, on trouve également un fusil bricolé qui repousse les ennemis ainsi qu'un lance-grenades qui touche plusieurs ennemis rapprochés et plus encore. Pour les passages sous-marins du jeu, Dante dispose uniquement d'un lance-harpons.

En cas de besoin, Dante peut se changer temporairement en démon avec Alastor ou Ifrit et ainsi doubler ses pouvoirs de frappe et de déplacements et aussi récupérer de la vie. Pour pouvoir se transformer, Dante doit frapper des ennemis ou se moquer de ces derniers.

Se contenter de frapper un ennemi simplement avec le combo de base ne rapporte pas beaucoup de sphères rouges, mais utiliser toutes les techniques disponibles ainsi que les armes à feu à bon escient tout en évitant les attaques ennemies et sans temps mort permet d'obtenir beaucoup de ces sphères rapidement et donc d'acheter de nouvelles techniques toujours plus efficaces. En effet, si ces conditions sont réunies, un petit message apparaîtra pour définir la performance du joueur, partant de Dull (bof) pour finir à SSStylish (Stylé !). Chaque affrontement, même le plus minime, devient alors une occasion d'atteindre et de rester au plus haut rang de style, le Stylish.

Il subsiste aussi un esprit plates-formes, puisque les niveaux sont vastes et les occasions d'affiner ses sauts ainsi que ses pointes de vitesse ne manquent pas. De plus, vous obtiendrez fréquemment des objets hétéroclites à utiliser à des endroits précis, comme une clé pour ouvrir une porte, afin d'accéder à de nouveaux niveaux.

Le jeu reste néanmoins d'une difficulté supérieure à la moyenne et les Game Over sont récurrents lors des premières parties, même en mode normal (et surtout lors des confrontations contre les boss). Les débutants peuvent se rabattre sur le mode facile caché, bien plus accessible, mais toujours assez serré. Quant aux experts, ils peuvent tenter le mode Dante must Die (Dante doit mourir), qui est bien plus difficile qu'il n'en a l'air. En effet, si le joueur ne gère pas assez bien ses power up et ses tactiques de combats, n'importe quel boss deviendra quasiment imbattable, sans compter que certains endroits normalement sécurisés se retrouvent infestés des créatures les plus dangereuses (Shadow, Frost etc) et qu'il ne sera parfois accordé qu'un temps limité pour les vaincre avant que ces dernières ne deviennent provisoirement invulnérables.

Ennemis[modifier | modifier le code]

Boss[modifier | modifier le code]

Au cours du jeu, Dante va être confronté à plusieurs adversaires majeurs ; il devra les affronter chacun à plusieurs reprises. Toutefois, il ne s'agit pas de boss au sens classique du terme dans la mesure où Dante ne les rencontre pas nécessairement en fin de mission, ni systématiquement à chaque mission. Le jeu peut être divisé en 3 (ou 4 si l'on compte les enfers) parties auxquelles correspond un boss qui y est récurrent. Seule exception : Nelo Angelo qui apparait une fois dans chaque partie.

  • Phantom : Une esprit supérieur ayant la forme d'une énorme araignée, qui se révèle être plutôt un scorpion une fois son abdomen déployé. Il maîtrise le feu. Son point faible étant son dos, il est particulièrement vulnérable aux attaques plongeantes. Il est le boss récurrent des mission 1 à 8.
  • Nelo Angelo : Un cas atypique que ce chevalier noir, très rapide et habile à l'épée. Il est capable d'utiliser plus ou moins les mêmes techniques de combat que Dante avec notamment visibles : le Stinger (Alastor), Le météor (Ifrit), les combos à l'épée de Dante ainsi que les enchainements au poing et au pied. Chacune de ses apparitions lève un nouveau voile de mystère sur sa véritable identité.
  • Griffon : Un puissant esprit de rang supérieur ayant l'apparence d'un énorme oiseau de proie qui maîtrise la foudre. Ses attaques en piqué sont redoutables. Son point faible est son cœur qui est exposé. Peut être le seul boss du jeu à montrer une réelle loyauté envers son maître. Il est le boss récurrent des missions 9 à 15.
  • Nightmare : Un ennemi indéfinissable, sorte de magma noirâtre issu des enfers. Il est invincible, à moins que Dante ne trouve le moyen de le forcer à prendre une apparence solide. Lorsqu'il absorbe Dante, il l'envoie dans son corps, dans une autre dimension qui fait revivre les boss déjà abattus par le passé. Il est le boss récurrent des missions 16 à 20.
  • Mundus : le maître de l'Underworld et boss final du jeu. Il se dissimule sous l'apparence d'un ange.

Soldats ennemis[modifier | modifier le code]

  • Marionnettes : Poupées animées par la volonté de celui qui les contrôle. Plutôt faibles quand elles sont isolées, elles peuvent se montrer agressives et dangereuses lorsqu'elles sont en groupe.
  • Bloody Mary : Ces dangereuses poupées ensanglantées sont des versions plus résistantes et plus puissantes des marionnettes. La stratégie est la même que pour leurs homologues.
  • Sin Scissor : Sorte de spectre portant une énorme paire de ciseaux, il est matériellement invulnérable face aux attaques physiques. Son seul point faible est le masque qu'il porte pour se matérialiser dans le monde des humains. La meilleure stratégie consiste à lui faire baisser sa garde en frappant à l'épée dans les ciseaux puis de tirer dans le masque au fusil de chasse à très courte portée.
  • Sin Scythe : Homologue des Sin Scissor ils possèdent le même point faible. Cependant ils sont armés d'une faucille qu'ils peuvent lancer sur Dante. Cela leur offre une meilleure allonge d'attaque mais les rends aussi bien plus vulnérables aux attaques.
  • Death Scissor : Ce spectre extrêmement belliqueux est une forme améliorée des Sin Scissor. Ses ciseaux sont beaucoup plus grand et plus dangereux. Son masque étant aussi plus résistant, il n'en demeure pas moins très agile. Cet ennemi a pour habitude de former un espace de combat clos dans lequel Dante sera prisonnier tant qu'il n'aura pas défait son ennemi. Toutefois, il s'avère beaucoup moins dangereux si vous profitez d'une esquive pour contre attaquer à l'épée, ses lourds ciseaux l'empêchant de regagner rapidement l'équilibre.
  • Death Scythe : Homologue du Death Scissor, la stratégie reste sensiblement la même : profitez d'avoir esquivé une attaque pour contre attaquer à l'épée. Toutefois, vous pouvez retourner son pouvoir de création de tornades contre lui pour prendre l'avantage aérien et ne pas même avoir à contre attaquer.
  • Shadow : une sorte d'ombre ou d'ectoplasme polymorphe, prenant l'apparence d'une panthère. Redoutable dans les endroits clos, il ne craint que les armes à feu tant que son cœur n'est pas exposé. Il faut Garder ses distances avec les pistolets ou esquiver pour le frapper à courte portée avec le fusil de chasse.
  • Beelzebub : Ennemis les plus faibles, ils sont particulièrement vulnérables aux attaques de fusil. Cependant, les mouches bleues peuvent secréter des larves maléfiques qui vous empêchent d'utiliser temporairement vos armes à feu. Notez que les cafards sont particulièrement vulnérables face aux attaques plongeantes à l'épée lorsqu'ils sont retournés et qu'un seul coup peut les vaincre.
  • Kyklops : Ces monstres ressemblent au Phantom mais leur élément de prédilection est la roche. Plutôt lent et peu précis, leur point faible est situé sur leur dos.
  • Blade : Le manque apparent de puissance de frappe de ces ennemis ayant la forme de lézards est compensé par un rythme d'attaque rapide et imprévisible.
  • Frost : Cousins des Blades, ces lezards glacés ne présentent pas les défauts de leurs congénères et sont particulièrement dangereux dès qu'ils sont au moins deux.
  • Sargasso : Ces esprits vivent à la lisière des mers et des enfers et attaques les voyageurs égarés. Ils sont relativement faibles.
  • Fetish : Cet esprit ressemble aux marionnettes et utilise les mêmes attaques, mais s'avère aussi résistant que les bloody mary quoi que bien plus puissants. Capable de contrer facilement les coups à l'épée, il est armé de deux grands cercles enflammés qu'il utilise comme des yo-yo. Il est capable de cracher des flammes pour contre attaquer après avoir paré un coup. Si le vortex d'Alastor est très efficace contre eux (ne pouvant pas le contrer), les prendre à revers s'avère une technique plus économe en énergie diabolique.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]