Deux jours avant le jour après demain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deux jours avant le jour après demain
Épisode de South Park
Titre original Two Days Before the Day After Tomorrow
Numéro d'épisode Saison 9
Épisode 8
Code de production 908
Réalisation Trey Parker
Scénario Trey Parker et Kenny Hotz
Diffusion États-Unis : 19 octobre 2005
France :
Chronologie
Précédent Le Jour des érections Marjorine Suivant
Liste des épisodes de South Park
Saison 9 de South Park

Deux jours avant le jour après demain (Two Days Before the Day After Tomorrow en version originale) est le huitième épisode de la neuvième saison de la série animée South Park, ainsi que le 133e épisode de l'émission.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La ville de Beaverton est inondée. Alors que la population accuse le réchauffement planétaire, Stan et Cartman semblent être les seuls au courant de ce qui s'est réellement passé.

Continuité[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • La scène où les habitants de la ville se réfugient dans le centre commercial est une parodie d'une scène dans le film catastrophe Terreur sur huit pattes.
  • Le titre de l'épisode ainsi que de nombreuses scènes parodient le film Le Jour d'après.
  • Après l'annonce de la mise en cause du réchauffement climatique, la fuite des habitants ressemble à plusieurs films catastrophes tels que La Guerre des mondes, Independence Day, Godzilla ou encore Le Jour d'après.
  • La fin de l'épisode parodie la scène « Je suis Spartacus! » du film Spartacus avec Kirk Douglas.
  • La scène où Cartman menace Kyle pour avoir son « or de juif » est une parodie de la dernière scène de Marathon Man.
  • La scène où Randy Marsh part à la recherche de Stan, Kyle et Éric est une référence au Jour d'Après, où le père du héros part à la recherche de son fils.
  • Quand la population conclut que c'est la faute de George Bush, un quidam dit « George Bush n'en a rien à foutre des castors ! », c'est une parodie d'une phrase de Kanye West disant que George Bush se fichait des Noirs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]