Deutsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Deutsch est le mot allemand signifiant allemand. Il apparaît aussi comme un patronyme assez courant en France et dans les pays anglo-saxons et comme éléments de toponymes dans les pays germanophones.

Le mot allemand[modifier | modifier le code]

Ce mot (prononciation : [doïtch]) a une morphologie d'adjectif, mais est utilisé

  • soit comme adjectif  : die deutsche Sprache, la langue allemande
  • soit comme nom : die Deutschen, "les Allemands" ; ein Deutscher, "un Allemand" ; eine Deutsche, "une Allemande" ; das Deutsche, "l'allemand" (langue)
  • soit comme adverbe (invariable) : sprechen Sie deutsch ?, "parlez-vous allemand ?" ; auf deutsch, "en allemand".
Étymologie

Deutsch a pour origine le mot diutisc (de diot, "peuple") qui désignait en vieux haut-allemand les langues germaniques (langue du peuple), par opposition au latin (langue de l'élite intellectuelle et politique). Ce n'est que plus tard que ce mot a finalement désigné les peuples parlant les langues germaniques[1].

"Allemand" a pour origine le nom des Alamans (latin : Alemani, allemand : Alemanen), peuple germanique de l'époque des grandes invasions.

Historique

Ce mot apparaît pour la première fois sous la forme latinisée theodiscus dans un document de 786[2] . Il y est question de deux synodes tenus en Angleterre et où les décisions prises ont été lues tam latine quam theodisce, c'est-à-dire : « tant en latin qu'en langue populaire ».

Le passage au sens de "germanique" a lieu lorsque la langue "populaire" est opposée non plus au latin, mais à des langues populaires d'origine latine, comme c'est le cas lors des serments de Strasbourg en 842 : Charles prononce son serment en langue teotisca tandis que Louis le prononce en langue romana.

Le mot deutsch est ensuite utilisé à la fin du Moyen Âge, en particulier pour définir le Heiliges römisches Reich (Saint Empire romain) comme "allemand", avec l'ajout de la formule deutscher Nation ("de la nation allemande", ce qu'on traduit en français par "germanique" : "Saint-Empire romain germanique"). De même, lors de la crise religieuse du début du XVIe siècle, Martin Luther écrit un appel An die christlichen Adel deutscher Nation ("à la noblesse chrétienne de la nation allemande).

Mots français apparentés à "deutsch"

Dans le cas des Deutsche Ritter, il ne faut pas traduire "chevaliers allemands"[3], mais "chevaliers Teutoniques", mot dont l'étymologie se rattache à deutsch.

le patronyme[modifier | modifier le code]

Deutsch est également un nom de famille notamment porté par :

Les toponymes[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • Le Deutsche Mark (littéralement : mark allemand, code ISO 4217 : DEM) fut d'abord la monnaie officielle de l'Allemagne de l'ouest dès juin 1948 (succédant alors au Reichsmark), puis de l'Allemagne réunifiée à partir du 1er juillet 1990 (en remplaçant le Mark est-allemand) jusqu’au 31 décembre 2001.
  • Deutsch-Bonnet, marque d'automobiles de courses créée par René Bonnet et Charles Deutsch ;
  • Deutsche Grammophon Gesellschaft est une société d'édition de disques de musique classique ;
  • Deutsch-Amerikanische Freundschaft (en français: "Amitié germano-américaine"), ou D.A.F., est un duo fondé en 1978 à Düsseldorf, Allemagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paul, Hermann. 1960. Deutsches Wörterbuch (siebente Auflage): "Deutsch"
  2. Tristan Landry La mémoire du conte folklorique de l'oral à l'écrit 2005, p. 33
  3. Chevaliers allemands : deutsche Ritter (sans majuscule à l'adjectif)