Destruction Derby 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Destruction Derby 2
image

Éditeur Psygnosis
Développeur Reflections Software

Date de sortie PlayStation
31 octobre 1996 (États-Unis)
17 janvier 1997 (Europe)[1]

DOS, Windows
31 octobre 1996 (États-Unis)
Genre Course, combat motorisé
Mode de jeu Solo, multijoueur
Plate-forme PC (DOS, Windows), PlayStation
Média CD-ROM

Évaluation ELSPA : 3-10
ESRB : E ?

Destruction Derby 2 est un jeu vidéo de course de stock-car développé par Reflections Software et édité par Psygnosis en 1996 sur PC et PlayStation. Il s'agit de la suite de Destruction Derby.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur court sur divers circuits, selon différents modes de jeu, à l'instar du titre éponyme. Ces modes sont au nombre de trois : Wrecking Racing (où le joueur doit fair subir un maximum de dégâts à ses adversaires), Stock Car (un course classique où il faut terminer en tête) et Destruction Derby (qui opposent les pilotes dans un arène où il ne doit y en avoir qu'un à la fin).

Divers[modifier | modifier le code]

Beaucoup de personnages ont été importés du premier jeu de la série, comme par exemple, The Bouncer ou The Beast.

C'est le commentateur américain Paul Page qui a prêté sa voix au jeu.

La bande originale du jeu est principalement réalisée par des groupes de thrash metal comme Jug et Tuscan.

Si l'on en croit le site YouTube, le record de la plus longue survie en arène (le mode Total Destruction) serait détenu par un Français. Malgré une vidéo d'une qualité d'image médiocre, le compteur est visiblement bloqué sur la 99e minute ce qui signifie que cette personne a maintenu sa voiture en état plus d'une heure et trente-neuf minutes (sans compter le temps de la vidéo) dans l'arène Death Bowl[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SCEE Press office, consulté le 5 mai 2008.
  2. « Destruction Derby 2 World Record », sur Youtube, GhostJBT75 (pseudonyme Youtube),‎ 2007