Destiny (station spatiale internationale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Destiny.

Destiny

alt=Description de l'image Destiny ISS module taken by STS-108.jpg.
Segment Américain
Agence spatiale NASA
Lancement 2001
Caractéristiques techniques
Masse 14,52 tonnes
Volume pressurisé 106 m3
Longueur 8,53 m.
Diamètre 4,27 m.
Rôle
Rôle Laboratoire
Équipements 24 racks

Destiny est le module laboratoire pressurisé américain de la Station spatiale internationale. Il a été mis en orbite par la navette spatiale américaine et assemblé à la station spatiale en février 2001 au cours de la mission Atlantis STS-98.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le laboratoire Destiny est une structure cylindrique en aluminium qui mesure 8,53 mètres de longueur pour 4,27 mètres de diamètre et pèse 14 tonnes à vide (24 tonnes une fois tous les équipements installés). Le volume pressurisé est de 106 m3. Le module contient 24 emplacements pour des rangements amovibles de type UISPR (racks) répartis sur les 4 faces intérieures du module (droite, gauche, plancher, plafond) destinées à accueillir des expériences scientifiques (13) ou des sous-systèmes de support-vie (11). Chaque emplacement peut contenir un rack mesurant 1,9 mètre de haut pour 1,1 mètre de large et pesant 544 kg[1].

Le module comporte à chaque extrémité du cylindre un port d'amarrage de type Common Berthing Mechanism. Un des emplacements pour rack est occupé par une fenêtre d'observation tournée vers la Terre pour des activités photographiques. Le hublot de 50,9 cm de diamètre comporte 4 vitres superposées : la vitre extérieure constitue une protection contre les micrométéorites et peut être remplacée dans le cadre d'une sortie extravéhiculaire. Les sous-systèmes de support fournissent l'énergie, de l'eau réfrigérée, assurent le maintien de la température et de l'hygrométrie ainsi que le renouvellement de l'oxygène et l'extraction du dioxyde de carbone.

Lancement et assemblage[modifier | modifier le code]

Le module est connecté à chacune de ses extrémités à un autre module de la station spatiale : d'une part au module Harmony (nœud 2) qui relie Destiny aux laboratoires japonais et européen et d'autre part le module Unity qui le relie à la partie russe de la station spatiale. Les racks ont été installés progressivement : le module a été placé en orbite par la Navette spatiale américaine au cours de la mission STS-98 avec 5 racks de support-vie, la mission STS-102 de la station spatiale en a amené 7 autres et les 10 derniers ont été installés au cours des missions suivantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Boeing : spécifications du module Destiny, consulté le 8/6/2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]