Desquamation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Desquamation de l'épiderme après un coup de soleil.
Aspect de desquamation en « doigts de gants » que l'on retrouve chez l'enfant dans la scarlatine (photo) et la maladie de Kawasaki, et chez l'adulte dans le syndrome de Lyell.

En dermatologie, la desquamation (du latin : desquamare, « écailler ») désigne la perte des couches superficielles de l'épiderme, le stratum corneum, sous formes de petites pellicules appelées « squames ». Le terme d'« exfoliation » est aussi utilisé.

La desquamation peut provenir de maladies infectieuses (rougeole, rubéole, scarlatine), de maladies génétiques chroniques (ichtyose) ou d'agressions de la peau (coup de soleil, brûlure, irradiation aiguë).

Ou desquamation de l'endomètre (la muqueuse utérine) dans le cycle menstruel chez la femme.

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

Son aspect est variable suivant son origine :

    • séreuse pure : jaune, fine
    • hémorragique : rouge-brun
    • purulente : mélicérique (jaune), d'aspect gras, épaisse

La croûte est un signe secondaire à une lésion pré-existante : vésicule, bulle, pustule, érosion, ulcération, végétation

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]