Desoutter Mk.I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Desoutter
Desoutter Mk.I du Shuttleworth Collection (en)
Desoutter Mk.I du Shuttleworth Collection (en)

Rôle Liaison
Constructeur Desoutter Aircraft Company (en)/Koolhoven (en)
Premier vol 1930
Mise en service 1930
Premier client National Flying Services Ltd
Production F.K.41: 6
Mk.I: 28
Mk.II: 13
Dimensions
Longueur 7,9 [1] m
Envergure 10,9 m
Hauteur 2,15 m
Aire alaire 17,7 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 0,536 t
Max. au décollage 0,863 t
Motorisation
Moteurs De Havilland Gipsy III (en)
Puissance unitaire 90 kW
Performances
Vitesse de croisière maximale 161 km/h
Vitesse maximale 201 km/h
Autonomie 800 km
Plafond 5200 m
Vitesse ascensionnelle 5,08 m/s

Le Desoutter est un avion de liaison monoplan britannique fabriqué par la Desoutter Aircraft Company (en) à Croydon (en) dans le Surrey.

Conception et Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1920, Marcel Desoutter, le célèbre pilote, crée la Desoutter Aircraft Company Ltd cocretisant son idée de fabrication sous licence et commercialisation de l'avion néerlandais Koolhoven FK41. La conception moderne de cet avion avait beaucoup attiré l'attention. La licence obtenue, Desoutter mis en place une unité de production à l'aérodrome de Croydon dans l'ancienne usine d'ADC Aircraft (en). Le deuxième avion FK41 de production néerlandaise (immatriculé G-AAGC) livré à Croydon a été modifié par Desoutter et exposé à l'Olympia Aero Show de Londres en juillet 1929 et baptisé Desoutter Dolphin. Cet avion fut vendu plus tard à l'Afrique du Sud référencé ZS-ADX et mis en service dans la South African Air Force. Le nom de Dolphin n'a pas été réutilisé, et l'avion de production britannique a été connu sous le nom de Desoutter, puis dans l'année suivante de Desoutter I. Le National Flying Services Ltd a passé une importante commande et reçu 19 avions. Ils étaient tous peints en noir et orange vif et devinrent bientôt un spectacle familier dans les aéro-clubs britanniques, où ils étaient utilisés pour l'instruction, vols de loisir et taxi. Le premier avion destiné à un autre client quitta Croydon pour la Nouvelle-Zélande le 9 février 1930. Il a rallié Sydney, en Australie par les airs, le 13 mars 1930 et a été ensuite transporté par navire en Nouvelle-Zélande.

En 1930, une version améliorée, le Desoutter II, a été produite avec un moteur de Havilland Gipsy III, l’empennage et les ailes redessinés et des freins de roue.

Production[modifier | modifier le code]

41 avions ont été construits à Croydon: 28 MK.I et 13 Mk.II contrastant avec les six avions du FK41 original construits.

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Le Desoutter est également devenu célèbre en raison de son implication dans la première catastrophe aérienne en exploitation commerciale de Nouvelle-Zélande, qui a eu lieu six jours après le tremblement de terre Hawke Bay en 1931, le 8 février 1931 près de Wairoa. La Desoutter appartenant à Airlines Dominion et portant le code d'identification ZK-ACA effectuait trois petits allers et retours par jour entre Hastings et Gisborne, transportant des passagers et fret. Les trois personnes à bord ont été tués.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Fin 1931 les Australiens H. Jenkins et H. Jeffrey ont acheté le 30e appareil de la production à Iona National Air Taxis l'ont convoyé de Heston (en) à Sydney du 29 décembre 1931 à février 1932. Il fut ensuite vendu à L. Johnson MacKenzie, immatriculé VH-UEE Miss Flinders, et a ouvert un service régulier entre Launceston et Whitemark (en) sur Flinders Island le trajet de 108 milles était en majorité au-dessus des eaux du sud est du Détroit de Bass. La concurrence avec les services de transport maritime régulier par William Holyman & Sons a conduit à la création cette même année des Holymans Airways, précurseurs des Australian National Airways. Le VH-UEE est conservé au Queen Victoria Museum (en) de Launceston. Trois autres Desoutter II ont été achetés par la Hart Aviation Services de Melbourne, dont l'un fit naufrage à Deal Island (en) dans le détroit de Bass.

Danemark[modifier | modifier le code]

La Société danoise de l'air (Det Danske Luftfartselskab) a acheté en 1931 l'avant dernier Desoutter Mk.II fabriqué. Cet avion, immatriculé OY-DOD, a été vendu, en 1934, au lieutenant Michael Hansen, et, l'année suivante, à la société Nordisk Luftrafik. En 1938, il fut vendu à Nordjysk Aero Service, mais Michael Hansen a racheté l'avion la même année et l'a utilisé pour se rendre à Le Cap puis dans la Course aérienne Londres-Melbourne 1934 (MacRobertson Air Race). L'avion a effectué le voyage de Mildenhall, en Angleterre, à Melbourne, en Australie en 129 heures et 47 minutes, il a gagné la 7e place de cette course à handicap.

Finlande[modifier | modifier le code]

Au cours de la Guerre d'Hiver, la Croix-Rouge du Danemark a recueilli des fonds afin d'acheter un avion ambulance pour la Finlande. En octobre 1941, l'avion danois immatriculé OY-DOD a été acheté à cet effet et donné à la Finlande. L'avion, piloté par Michael Hansen, s'est posé à Helsinki, en Finlande le 28 octobre 1941. Le Mk.II aux couleurs à la fois de la force aérienne finnoise et de la croix rouge et a été utilisé jusqu'au 14 novembre 1944, comme avion de liaison et avion-ambulance. Après la guerre, les frères Karhumäki (en), qui étaient les constructeurs d'avion, ont acheté l'avion et l'ont vendu sans le moteur à Torsti Tallgren et Armas Jylhä à Tampere, qui l'a remis en état et il immatriculé OH-TJA le 17 novembre 1947. L'avion s'est écrasé près de Tampere le 4 décembre 1947.

Versions[modifier | modifier le code]

  • Koolhoven FK41 - version néerlandaise d'origine, 6 construits
  • Desoutter Dolphin - une modification par Desoutter du FK41
  • Desoutter Mk.I (précédemment connu sous le nom Desoutter pendant quelques mois) - Fabrication britannique sous licence. queue modifiée, propulsé par un moteur Cirrus (en) Hermes, 28 construits.
  • Desoutter Mk.Sports II Coupé - version mise à jour du Mk. nouveau moteur inversé avec le moteur, gouvernail vertical et pare-brise redessinés, 13 construits.

Opérateurs civils[modifier | modifier le code]

Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Canada Canada
Drapeau du Danemark Danemark
Danish airliner Det Danske Luftfarssselskab (DDL; 1932-1934; OY-DOD)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Indes orientales néerlandaises
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de la Finlande Finlande
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Opérateurs Militaires[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Finlande Finlande
Suomen ilmavoimat (Desoutter II, ex OY-DOD Danois don de la Croix Rouge Danoise)
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
South African Air Force (F.K.41)
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Royal Air Force (Desoutter I and II)


Conservation[modifier | modifier le code]

Trois des 41 avions survivent:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jackson, 1973, p190-194
  • (en) The Illustrated Encyclopedia of Aircraft (Part Work 1982-1985), Orbis Publishing
  • (en) A.J. Jackson, British Civil Aircraft since 1919, vol. 2, London, Putnam,‎ 1973, 2e éd. (ISBN 978-0-370-10010-4)
  • (fi) Kalevi Keskinen et Kari Stenman, Koulukoneet - Suomen ilmavoimien historia 22, Loviisa, Itä-Uudenmaan paino,‎ 2003 (ISBN 9-519-87515-8)
  • (fi) Ismo Tervonen, Veljekset Karhumäki Suomen ilmailun pioneereina 1924-1956, Apali Oy,‎ 2002 (ISBN 9-525-02625-6)
  • (fi) Timo Heinonen, Thulinista Hornetiin - Keski-Suomen ilmailumuseon julkaisuja 3, Tikkakoski : Keski-Suomen Ilmailumuseo,‎ 1992 (ISBN 9-519-56882-4)
  • Ove Hermansen: "Da Hansen fløj til Melbourne i '34 - 75-året for dansk deltagelse i verdens største flykapløb fra England til Australien", Copenhagen, autumn 2009. 275 pages, many ill.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Aéronefs comparables