Descriptions des arts et métiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Description (homonymie).
Description des Arts et Métiers, plaque de cuivre

Descriptions des arts et métiers, faites ou approuvées par Messieurs de l'Académie royale des sciences est une collection d'ouvrages sur les métiers artisanaux, publiée à l'instigation de Colbert. Cette colossale entreprise est mise en œuvre à la fin du XVIIe siècle par l'Académie royale des sciences et notamment Gilles Filleau des Billettes, Sébastien Truchet, Jacques Jaugeon et l’abbé Jean-Paul Bignon.

La qualité des éditions originales repose beaucoup sur la finesse des planches, dessinées et gravées sur cuivre en taille-douce par les plus habiles artistes de la deuxième moitié du XVIIIe siècle : Caffieri, Pierre Patte, Pierre Claude de La Gardette, Louis-Jacques Goussier, André-Jacob Roubo,...

Histoire éditoriale[modifier | modifier le code]

À partir de 1709, Réaumur dirige cette collection et rédige lui-même quelques chapitres, mais seuls quelques articles isolés sont publiés. À sa mort en 1757, Duhamel du Monceau reprend la direction de la publication et en fait paraître 27 ou 28 volumes. De nombreux auteurs viendront compléter cette somme qui sera publiée par les imprimeurs Delatour, Jean Desaint & Charles Saillant à Paris de 1761 à 1782. Plusieurs titres seront repris, entre 1771 et 1783, dans l'édition (Panckoucke ?) de Neufchâtel, en format in-4°, supposant que les planches in-f° de l'édition originale ont été réduites, sans doute par pantographe, et regravées sur cuivre.

Rapports avec l'Encylopédie[modifier | modifier le code]

Cet ouvrage sera concurrencé par l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de D'Alembert et Diderot, qui seront beaucoup moins en cour que ne le furent les Académiciens jusque vers 1765.

Selon toute vraisemblance, Diderot et D'Alembert auraient fait reproduire des centaines de gravures dans leur Encyclopédie au point qu'un procès pour plagiat fut intenté par Pierre Patte contre Panckoucke qui, entre 1771 et 1783, les réimprimait au format in-4°, à Neuchâtel, en 19 volumes, avec des augmentations et annotations de J.-E. Bertrand. Mais l'historien Maurice Tourneux le conteste et fait valoir que Panckoucke et divers autres libraires rachetèrent (au moins les cuivres des planches) en toute légalité, pour 250 000 F. aux Libraires associés.

Néanmoins, de nombreux articles de l'Encyclopédie semblent être des résumés d'ouvrages de l'Académie royale des sciences qui, plus ciblés, donnent une description beaucoup plus détaillée des techniques de l'époque. Mais cela ne vaut, bien sûr, que pour les métiers proprement dits.

Contenu de la collection[modifier | modifier le code]

Vers 1777, la veuve Desaint[1], rue du Foin-Saint-Jacques à Paris, imprimait sur une feuille in-4°, avec les prix en livraison brochée, la liste - probablement chronologique - des titres parus et à paraître dans les Descriptions.

  • Charbonnier (Duhamel du Monceau)
  • Ancres (Réaumur et Duhamel)
  • Chandelier (Duhamel)
  • Épinglier (Réaumur et Duhamel)
  • Papetier (La Lande)
  • Fer [sections 1 & 2] (Coutivron et Bouchu)
  • Ardoisier (Fougeroux)
  • Cirier (Duhamel)
  • Parcheminier (La Lande)
  • Cuirs dorés (Fougeroux)
  • Fer [section 3] (Coutivron et Bouchu)
  • Fer [section 4] (Coutivron et Bouchu)
  • Cartier (Duhamel)
  • Cartonnier (La Lande)
  • Teinture en soie (Macquer)
  • Fer fondu (Réaumur)
  • Chamoiseur (La Lande)
  • Tuilier & Briquetier (Duhamel, Fourcroy et Gallon)
  • Tonnelier (Fougeroux)
  • Raffinage du sucre (Duhamel)
  • Tanneur (La Lande)
  • Cuivre rouge converti en jaune (Gallon)
  • Drapier (Duhamel)
  • Chapelier (Nollet)
  • Mégissier (La Lande)
  • Couvreur (Duhamel)
  • Tapis de la Savonnerie (Duhamel)
  • Ratine des étoffes de laine (Duhamel)
  • Maroquinier (La Lande)
  • Hongroyeur (La Lande)
  • Chaufornier (Fourcroy)
  • Orgues [1e partie] (Bedos de Celles)
  • Paumier & Raquetier (Garsault)
  • Corroyeur (La Lande)
  • Tuilier & Briquetier {supplément] (Jars)
  • Meunier, Vermicellier, Boulanger (Malouin)
  • Perruquier, Baigneur-Etuviste (Garsault)
  • Serrurier (Duhamel)
  • Cordonnier (Garsault)
  • Instruments de Mathématiques [division des] & Microscope (Chaulnes)
  • Charbon de terre [1e partie] (Morand)
  • Fil de fer ou d'Archal (Duhamel)
  • Menuisier [1e partie] (Roubo)
  • Pesches [Traité des, 1e partie, section 1] (Duhamel et La Marre)
  • Tailleur (Garsault)
  • Orgues [2e et 3e parties] (Bedos de Celles)
  • Pesches [Traité des, 1e partie, section 2] (Duhamel et La Marre)
  • Pesches [Traité des, 1e partie, suite de la section 2]
  • Menuisier [2e partie] (Roubo)
  • Brodeur (Saint-Aubin, dessinateur)
  • Indigotier (Beauvais de Raseau)
  • Charbon de bois [supplément] (Duhamel)
  • Colles [Art de faire les] (Duhamel)
  • Pesches [Traité des, 1e partie, section 3] (Duhamel et La Marre)
  • Menuisier [3e partie, section 1 : Carrossier] (Roubo)
  • Pipes à tabac (Duhamel)
  • Lingère (Garsault)
  • Coutelier [1e partie] (Perret)
  • Porcelaine (Cte de Milly)
  • Relieur (Dudin)
  • Coutelier en ouvrages communs (Fougeroux)
  • Coutelier [2e partie, section 1 : pour chirurgie] (Perret)
  • Pesches [Traité des, 2e partie, section 1] (Duhamel et La Marre)
  • Menuisier [3e partie, section 2 : Meubles] (Roubo)
  • Étoffes de soie [Fabrique des, 1e & 2e parties] (Paulet)
  • Plombier-Fontainier (anonyme)
  • Potier de terre (Duhamel)
  • Distillateur en eaux-fortes (Demachy)
  • Coutelier [2e partie, section 2 : pour chirurgie] (Perret)
  • Charbon de terre [2e partie, sections 1 & 2] (Morand)
  • Pesches [Traité des, 2e partie, section 2 + addition à la section 1] (Duhamel et La Marre)
  • Charbon de terre [2e partie, section 3] (Morand)
  • Étoffes de soie [Fabrique des, 3e & 4e parties] (Paulet)
  • Bourrelier & Sellier (Garsault)
  • Peinture sur verre & Vitrier (Le Vieil)
  • Menuisier [3e partie, section 3 : Ebéniste] (Roubo)
  • Instruments d'astronomie (Le Monnier)
  • Étoffes de soie [Fabrique des, 5e partie] (Paulet)
  • Menuisier [3e partie, section 4 : Treillageur] (Roubo)
  • Amidonnier (Duhamel)
  • Savonnier (Duhamel)
  • Distillateur-Liquoriste (Demachy)
  • Pesches [Traité des, 2e partie, section 3 (début)] (Duhamel)
  • Tourneur [1e partie] (Hulot)
  • Étoffes de soie [Fabrique des, 6e partie] (Paulet)
  • Pesches [Traité des, 2e partie, section 3 (fin)] (Duhamel)
  • Criblier (Fougeroux)
  • Charbon de terre [2e partie, section 4 (début)] (Morand)

L'ensemble, relié en 28 vol. in-f°, coûtait 900 livres. Broché, il coûtait 700 livres.

Étaient annoncés sous presse, en 1777-1778 :

  • Charbon de terre [2e partie, section 4 : fin de l'ouvrage] (Morand)
  • Diamantaire (D'Aubenton)
  • Etoffes de soie [Fabrique des, 7e partie] (Paulet)
  • Forges et fourneaux à fer [Supplément] (anonyme)
  • Orgues [4e partie : fin de l'ouvrage] (Bedos de Celles)
  • Pesches [Traité des, 3e partie] (Duhamel]
  • Poëles [Art de faire les] (Cte de Milly)
  • Tourneur [2e partie] (Hulot)
  • Vernisseur (Mitouard)
  • Vinaigrier (Demachy)

Réception[modifier | modifier le code]

Quelques titres seront réédités en format réduit (parfois après mise à jour) au XIXe siècle dans l'Encyclopédie Roret, puis, vers 1975, en fac-simile au format d'origine, par Léonce Laget, notamment le Roubo et le Dom Bedos. De ce dernier ouvrage, plusieurs éditions en fac-simile, certaines de dimensions réduites, seront faites en Allemagne (Bärenreiter dès 1936, GdO), en Suisse (Slatkine) et - pour les planches seulement, le texte étant traduit - aux États-Unis (traduit par Charles Ferguson) comme en Italie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Interfaces/fonds anciens BU Lyon, Les Descriptions des arts et métiers faites ou approuvées par Messieurs de l’Académie royale des sciences : une histoire mouvementée, http://bibulyon.hypotheses.org/965, 11 décembre 2011.
  • Bibliothèque nationale de France, Un traité d'économie rustique, http://classes.bnf.fr/dossitsm/gc387-10.htm
  • M. Daumas, R. Tresse, La description des arts et métiers de l'Académie des sciences et le sort de ses planches gravées en taille douce, Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, 1954, vol. 7, n° 2, p. 163-171 (en ligne).
  • Georges Huard, Les planches de l'Encyclopédie et celles de la Description des Arts et Métiers de l'Académie des Sciences, Revue d'histoire des sciences et de leurs applications, 1951, vol. 4, n° 3-4, p. 238-249 (en ligne).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir notice : http://www.idref.fr/138758417.

Liens externes[modifier | modifier le code]