Des filles pour le bourreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Des filles pour le bourreau

Titre original L'ultima orgia del III Reich
Réalisation Cesare Canevari
Scénario Cesare Canevari
Antonio Lucarella
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Sortie 1977

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Des filles pour le bourreau (L'ultima orgia del III Reich) est un film italien réalisé par Cesare Canevari, sorti en 1977. Il s'agit d'un film de nazisploitation.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film débute avec un homme, le Commandant Conrad von Starke (Adriano Micantoni), conduisant sur une route tout en écoutant à la radio un procès pour crimes de guerre. Il arrive aux ruines d'un camp de la mort, où il vient retrouver Lise Cohen (Daniela Poggi). Nous sommes plusieurs années après la fin de la Seconde Guerre mondiale; Lise est une ancienne prisonnière juive du camp et son témoignage a sauvé le commandant d'une condamnation certaine à mort. Les deux sont amants ; ils font l'amour tandis que commence un flash-back qui constitue l'essentiel du film.

Ce dernier est une longue succession d'exactions et de perversions sexuelles, avec nombre de scènes de viol notamment collectif, de sado-masochisme, torture, exécutions atroces, infanticide,cannibalisme, coprophagie, images d'inceste, etc. En résumé, les gardes SS se livrent sur leurs prisonnières aux fantasmes les plus dépravés et les plus cruels, allant jusqu'à tuer l'un d'entre eux lorsqu'il exprime des scrupules.

Au milieu de cette démence, Starke se prend d'intérêt pour Lise, frappé par l'impossibilité de briser moralement la jeune femme malgré les pires traitements. On apprendra qu'elle a perdu la capacité de pleurer et la peur de mourir à cause de ses remords, car des années auparavant elle a trahi sa famille auprès des nazis. Starke tombe amoureux d'elle, un amour perverti où lui est un dominateur sadique qui la bat, et elle une masochiste soumise qui va jusqu'à porter une ceinture faite des scalps de ses compagnes en signe de sujétion. Cela attire des ennuis à Starke auprès d'Anna, officier SS qui était sa maîtresse, lorsqu'elle réalise les sentiments de Starke pour sa rivale.

Enceinte, Lise accouchera finalement du bébé de Starke, mais ce dernier le tuera car il est à demi-juif, et "il n'y a pas de place dans le monde pour un sang-mêlé".

Retour au présent. Lise abat Starke, dont le corps tombe dans une fosse. Dans certaines versions alternatives du film, Lise retourne ensuite l'arme contre elle-même.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]