Des rails sur la prairie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Des Rails sur la prairie)
Aller à : navigation, rechercher
Des rails sur la prairie
19e histoire de la série Lucky Luke
Scénario René Goscinny
Dessin Morris
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Lucky Luke
Black Wilson

Éditeur Dupuis
Première publication no 906 de Spirou (1955)

Prépublication Spirou (1955)
Albums de la série Lucky Luke
Précédent Phil Defer Alerte aux Pieds-Bleus Suivant

Des rails sur la prairie est le dix-neuvième histoire de la série Lucky Luke par Morris (dessin) et René Goscinny (scénario). Elle est publiée pour la première fois du no 906 au no 929 du journal Spirou, puis en album en 1957. Cet album marque le premier scénario de Goscinny pour la série. C'est également le premier dans lequel Lucky Luke, s'éloignant vers le soleil couchant à la dernière case, chante sa chanson « I'm a poor lonesome cowboy... ».

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lucky Luke doit protéger la construction du chemin de fer vers l'Ouest contre les menaces d'un actionnaire véreux des diligences qui voit dans l'arrivée du train la fin de ses affaires.

L'histoire s'inspire de la construction de la ligne d'Omaha à Sacramento, décidée en 1862 pendant la Guerre de Sécession mais commencée seulement en 1865. La Central Pacific partait de Sacramento et se dirigeait vers l'Est, et l'Union Pacific partait d'Omaha et allait vers l'Ouest, la jonction se fit à Promontory Summit en mai 1869[1].

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Lucky Luke
  • les indiens Pieds Jaunes
    • Affreux vautour : principal adjoint de Bison Accroupi, il conduit l'attaque de la tribu contre le train et réalise que "Cheval de feu trop rapide"
    • Bison Accroupi : chef de la tribu, après l'échec de l'attaque du train, il expulse les hommes de Black Wilson en les menaçant de les scalper s'il les revoit
  • les "cowboys"
    • Entrecote Harry : maire de Nothing City, propriétaire du saloon et éleveur de bétail, sous l'influence de Black Wilson il s'oppose au chemin de fer ; il changera d'attitude lorsque les travaux permettront la découverte d'un gisement de pétrole
    • Honnête Smith : juge de Dead Ox Gulch, il convainc Lucky Luke de défendre les ouvriers du chemin de fer
    • Black Wilson : propriétaire de compagnies de diligences, il ne veut pas que le chemin de fer se développe

Historique[modifier | modifier le code]

Dans un entretien avec Numa Sadoul[2], Goscinny et Morris évoquent les débuts de leur collaboration :

« Morris aimait bien mes scénarios et ce qu'il voulait surtout, lui, c'était dessiner. Il souhaitait se décharger de l'écriture. Il avait d'excellentes idées mais le travail du scénariste ne l'intéressait pas, dans la mesure où il faisait un peu ça au jour le jour ; et il y avait des fois où il se tirait difficilement de ce piège.(...)
C'est une collaboration extrêmement facile car je sens bien son dessin et lui sent bien mes scénarios. Nous nous entendons parfaitement. »

— Goscinny

« Ça a été tout de suite un délice de travailler avec lui. Et c'est grâce à Goscinny que j'ai fait la connaissance des gars de Mad, Harvey Kurtzman, Jack Davis, Bill Elder, etc. »

— Morris

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Spirou no 906 à 929, 1955-1956

Album[modifier | modifier le code]

Éditions Dupuis, no 9, 1957

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet album a été adapté dans la série animée Lucky Luke, diffusée pour la première fois en 1984.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Cérémonie de la « jonction des rails », le 10 mai 1869, à Promontory Point, dans l'Utah », sur World Digital Library,‎ 1869-05-10 (consulté le 2013-07-21)
  2. Cahiers de la bande dessinée, Spécial Goscinny, no 22, 1973

Sources[modifier | modifier le code]