Derry City Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Derry (homonymie).

Derry City FC

Logo du Derry City FC
Généralités
Nom complet Derry City Football Club
Surnoms The Candystripes
Fondation 1928
Couleurs Rouge, Blanc et Noir
Stade Brandywell Stadium
(7 700 places)
Siège The Brandywell Stadium,
Lone Moor Road,
Derry (Irlande du Nord)
Championnat actuel Premier Division
Président Drapeau de l'Irlande du Nord Philip O'Doherty
Entraîneur Drapeau : Irlande Roddy Collins
Site web www.derrycityfc.net

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Irlande de football 2014
0

Le Derry City Football Club (en irlandais Cumann Peile Chathair Dhoire), est un club de football basé à Derry (aussi appelée Londonderry par la minorité unioniste y résidant) en Irlande du Nord. Il a cependant la particularité de ne pas participer à son championnat domestique (celui d'Irlande du Nord), mais à celui de l'Irlande, cas rarissime (voir : Club de football jouant dans un championnat étranger).

Le stade du club est le Brandywell Stadium. L'équipe porte une tenue rayée verticalement en rouge et blanc. De là provient son surnom de the Candystripes[1]. D’autres locutions sont utilisées pour faire référence au club comme the Red and White Army ou des abréviations de son nom comme Derry ou City[2].

Le club, fondé en 1928, jouait initialement l’Irish League, le championnat domestique nord-irlandais. Il en gagna le titre à deux reprises (1964 et 1965). En 1971, la sécurité du stade devient impossible à garantir à cause des Troubles politiques. Les matches furent donc délocalisés à 30 kilomètres de là à Coleraine. Les forces de sécurité nord-irlandaises levèrent les objections sécuritaires l’année suivante, mais sur l’insistance de la ligue irlandaise qui souhaitait la prolongation de ces mesures, le club préféra se retirer du championnat. Après 13 années passées dans les championnats de jeunes, le club rejoignit le championnat d’Irlande en 1985. Une année après son arrivée Derry gagne la First Division et accède ainsi à l’élite du football irlandais. Il gagne le championnat en 1997 et devient un des rares clubs à avoir gagné le championnat de deux pays différents.

Histoire du Derry City FC[modifier | modifier le code]

En Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

Fondé en 1928, le club décide de ne pas utiliser le nom officiel de la ville Londonderry dans son nom[3]. Le club décida aussi de ne pas reprendre le nom de l’ancien club de Derry, le Derry Celtic FC pour pouvoir s’adresser à tous les fans de football de la ville[4],[5],[6].

Derry City, devenu professionnel, reçut l’autorisation de participer à l’Irish League en 1929. Le club eut aussi l’autorisation de la part de la municipalité de Derry d'utiliser le stade municipal de Brandywell[4]. Le premier succès du club arrive en 1935 avec la victoire dans la City Cup[7].

Le club répéta son exploit en 1937, mais ne réussit pas a gagner un autre titre majeur avant 1949 et leur victoire sur Glentoran FC en finale de la Coupe d'Irlande du Nord de football[8]. Ils gagnèrent une nouvelle fois la coupe en 1954, toujours en battant Glentoran[9]. puis une troisième fois en 1964. Cette même année le club gagne la Gold Cup alors que le club n’est plus complètement professionnel depuis 1961. Cette victoire permet à Derry de participer pour la première fois à une compétition européenne, la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe de football 1964-1965. Ce premier contact se solde par une lourde défaite contre le Steaua Bucarest[10].

Le club remporte le championnat d’Irlande 1965 et se qualifie pour la Coupe d’Europe des clubs champions. En battant FC Lyn Oslo, Derry est alors la première équipe irlandaise à gagner un match aller retour dans une coupe d'Europe[11]. Derry, malgré ce succès, ne participe pas au tour suivant. La fédération nord irlandaise décida que son stade n’était pas assez moderne et ce même s'il avait bel et bien servi au tour précédent. Le club de Derry condamna tout de suite cette décision en suspectant des manœuvres politiques[12], car il jouait dans une ville principalement nationaliste et était supporté principalement par des catholiques.

L’IFA (la fédération nord-irlandaise de football), basée à Belfast était au cœur de la question nord-irlandaise car elle se présentait comme une organisation protestante souhaitant être représentée par une équipe traditionnellement unioniste[13],[14]. Les relations entre le club et l'IFA se détériorèrent rapidement

Pendant les quarante premières années du club, il n’y avait eu aucune problématique particulière quant à l’appartenance à une communauté ou à une autre. Mais en 1969, la politique s’immisça dans la vie du club. La campagne pour les droits civils contre le gouvernement nord irlandais se transforma avec l’apparition de violences communautaires[15]. Malgré l’agitation sociale et politique, Derry continue à être performant. En 1971, le club parvient à atteindre la finale de la Coupe d'Irlande du Nord (défaite 3-0 contre Distillery FC).

Le stade se trouvait dans une zone urbaine à majorité républicaine et où se déroulaient les scènes les plus violentes des Troubles, de nombreux supporters des autres clubs commencèrent à refuser de se rendre aux matches. Le Royal Ulster Constabulary (RUC) déclara le quartier insuffisamment sûr pour l’organisation de matches de football. Comme il n’y avait pas d’autre stade équipé pour recevoir les supporters, le club de Derry est alors obligé de se délocaliser à trente kilomètres plus au nord, à Coleraine, zone majoritairement unioniste, pour jouer les matches « à domicile ». Cette situation perdura de septembre 1971 à octobre 1972 quand, face à la désertion du stade, car la majorité des supporters de Derry rechignaient pour des raisons politiques à se déplacer à Coleraine et à cause de sa situation économique, le club demanda l’autorisation de rejouer à Brandywell Stadium. En dépit d'une nouvelle décision des forces de sécurité concluant que le stade de Derry n’était plus considéré comme plus dangereux que n’importe quel autre stade du championnat et d’une évolution des règles de sécurité, la demande de Derry fut rejetée lors d’un vote par ses rivaux du championnat nord-irlandais. Cette décision fut perçue comme une nouvelle preuve de la nature sectaire de la société nord-irlandaise.

Continuer à participer au championnat sans avoir de stade fixe ne pouvait être viable pour le club. Le 13 octobre 1972 Derry se retire de la Ligue professionnelle avec la perception d’y avoir été obligé faisant grandir un sentiment de persécution parmi la communauté nationaliste qui soutenait le club[4],[16],[17].

Le club continua à exister de par son équipe junior pendant treize longues années, recherchant la réadmission dans la Ligue. Chaque fois le club donnait le Brandywell comme stade d’accueil des matchs à domicile, chaque fois la Ligue refusa sa réadmission. Suspectant que les causes du refus étaient sectaires[12], et croyant qu’il ne pourrait jamais obtenir sa réadmission, le club de Derry se tourna vers la ligue professionnelle de l’État d'Irlande pour trouver une solution[15].

Intégration dans le championnat d'Irlande[modifier | modifier le code]

Derry demande à joindre le championnat irlandais en 1985 avec le Brandywell stadium comme terrain officiel. Ce changement de championnat nécessite une autorisation spéciale de la part de la fédération nord-irlandaise et de la FIFA.

Comme leur stade est situé dans une zone fermement républicaine, appelée parfois «Free Derry», et comme il existait localement un très fort scepticisme à l’égard de la police nord-irlandaise[15], Derry reçut la permission spéciale de la part de l’UEFA d’organiser lui-même le service d’ordre dans le stade. La présence du RUC était perçue comme élément de provocation plutôt que comme force de sécurité[18].

Cette particularité persiste aujourd’hui. Elle a confirmé pour beaucoup, en plus de la participation au championnat d'Irlande, que le club était celui des nationalistes irlandais, et qu'il se coupait par là même de tous les habitants protestants, et potentiellement supporters d’un club de football de haut niveau, de la ville de Londonderry[15].

Le tout premier match de Derry City au sein de sa nouvelle fédération est une victoire 3-1 contre le club dublinois de Home Farm FC en Coupe de la Ligue d'Irlande de football au Brandywell stadium le 8 septembre 1985[19].

Des hauts et des bas[modifier | modifier le code]

Depuis 1989, Derry City a gagné le championnat une fois, en 1996-1997, et a été trois fois deuxième. Le club a ajouté 3 Coupes d’Irlande à son palmarès, en a été deux fois finaliste, et a remporté 6 Coupe de la Ligue[20].

L'équipe de Derry lors de la demi-finale de la Coupe d'Irlande sur le terrain de Sligo Rovers le 29 octobre 2006

Toutefois le club a aussi été au centre de problèmes financiers, étant à la limite de la banqueroute en 2000 pour n’avoir pas payé ses impôts. Une campagne de levée de fonds fut entreprise par des personnalités locales voulant sauver le club. Elle eut pour résultat le sauvetage du club grâce à la générosité des habitants de la ville, et à une politique de collecte de fonds au travers de toute une série de matchs de prestige contre le Celtic FC[21], Manchester United[22], le FC Barcelone[23] et le Real Madrid[24].

Tout cela aida à maintenir à flots le club. Sportivement le club eu une période difficile quand en 2003, il faillit perdre sa place en Premier Division, terminant le championnat à la neuvième place et étant contraint de jouer les barrages de promotion/relégation contre leurs voisins du Donegal Finn Harps. Derry gagne la double confrontation 2-1et reste ainsi dans l’élite[25].

Avec des finances sécurisées, le club devient en 2004 le premier club en Irlande à recevoir une licence européenne de la part de l’UEFA[26]. Derry récupère alors son statut d’équipe professionnelle[27], et sportivement se classe à la deuxième place du championnat.

La victoire du club en Coupe de la Ligue en 2005 permet au club e se qualifier pour la Setanta Cup, une épreuve transfrontalière mettant aux prises clubs irlandais et nord-irlandais[28].

Derry City joue la Coupe de l’UEFA en 2006-2007, battant les Suédois de l’IFK Goteborg et les Écossais de Gretna FC lors des tours préliminaire pour rencontrer au premier tour le club français du Paris Saint Germain. Après un match nul 0-0 à la maison, Derry perd 2-0 le match retour à Paris[29].

Derry City termine en 2006 une nouvelle fois le championnat à la deuxième place mais réalise le doublé en coupes en remportant les Coupes d’Irlande et Coupe de la Ligue[30],[31] se qualifiant ainsi une nouvelle fois pour la Setanta Cup. Cette double victoire donne aussi la qualification en Coupe de l’UEFA, mais le retrait de Shelbourne FC après de graves difficultés financières, offrent à Derry une place inespérée en Ligue des champions.

Couleurs et blason[modifier | modifier le code]

Les couleurs[modifier | modifier le code]

Une sélection des différents maillots portés par le club.

Pour leur première saison en championnat d’Irlande du Nord en 1929-1930, Derry City arbore de un maillot bordeaux, un short blanc[32]. Ce maillot a perduré jusqu’en 1932. Le club affiche alors un maillot blanc porté avec un short noir. En 1934, le club adopte ses couleurs maintenant traditionnelles avec un maillot rayé verticalement rouge et blanc et un short noir.

La tenue est une copie de celle portée alors par Sheffield United et le footballeur nord-irlandais en vogue Billy Gillespie[4] né à proximité de Derry, dans le Comté de Donegal[33]. Gillespie a en effet joué pour Sheffield de 1925 à 1932 et était le joueur sélectionné le plus grand nombre de fois en équipe d’Irlande. Il était tenu en haute estime dans son pays natal. Une fois son contrat terminé en Angleterre, Gillespie est revenu jouer en Irlande du Nord et est devenu l’entraîneur-joueur de Derry.

Ces couleurs ont toujours été portées par le club sauf entre 1956 et 1962. Le maillot change pour une couleur ambre portée sur un short noir. Depuis 1962, le maillot est resté le même. Seules les rayures ont changé de taille au cours des années.

Le short a quasiment tout le temps été noir, même si le blanc a été utilisé au début des années 1970 et en 1985. Les chaussettes sont traditionnellement blanches mais le noir et le rouge peuvent être portés en fonction de la tenue de l’adversaire.

Les tenues pour les matchs à l’extérieur ont varié du blanc au bleu marine en passant par les rayures vertes et les rayures bleues.

Le blason[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Composition de l'équipe première pour la saison 2012[modifier | modifier le code]

Effectif et encadrement de la saison 2012 de Derry City, au 1er février 2012
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau de l'Irlande Doherty, GerardGerard Doherty 24/8/1981 (32 ans)
The New Saints
22 G Drapeau de l'Irlande du Nord Ferry, EugeneEugene Ferry 26/8/1988 (25 ans)
0 Formé au club
2 D Drapeau de l'Irlande du Nord McCallion, EddieEddie McCallion 25/1/1979 (35 ans)
0 Formé au club
3 D Drapeau de l'Irlande du Nord McCaffrey, DermotDermot McCaffrey 29/3/1986 (28 ans)
Dungannon Swifts
5 D Drapeau : Écosse Greacen, StewartStewart Greacen 31/3/1982 (32 ans)
Glentoran
6 D Drapeau de l'Irlande McEleney, ShaneShane McEleney 31/1/1991 (23 ans)
0 Formé au club
12 D Drapeau de l'Irlande du Nord McBride, RyanRyan McBride 15/12/1989 (24 ans)
0 Formé au club
16 D Drapeau de l'Irlande Crossan, MatthewMatthew Crossan 23/9/1986 (27 ans)
Finn Harps
17 D Drapeau de l'Irlande Madden, SimonSimon Madden 1/5/1988 (26 ans)
Dundalk
24 D Drapeau de l'Irlande Barr, MichaelMichael Barr 28/6/1993 (21 ans)
0 Formé au club
25 D Drapeau de l'Irlande du Nord McNamee, BarryBarry McNamee 17/2/1992 (22 ans)
0 Formé au club
27 D Drapeau de l'Irlande du Nord Bonner, CaoimhinCaoimhin Bonner 15/1/1993 (21 ans)
0 Formé au club
4 M Drapeau de l'Irlande du Nord Molloy, BarryBarry Molloy 28/11/1983 (30 ans)
Drogheda United
7 M Drapeau de l'Irlande du Nord Higgins, RuaidhriRuaidhri Higgins 23/10/1984 (29 ans)
Bohemian
8 M Drapeau de l'Irlande du Nord Deery, KevinKevin Deery Capitaine 6/12/1984 (29 ans)
0 Formé au club
14 M Drapeau de l'Irlande McGroary, BrianBrian McGroary 1/2/1993 (21 ans)
0 Formé au club
15 M Drapeau de l'Irlande McLaughlin, StephenStephen McLaughlin 14/6/1990 (24 ans)
Finn Harps
19 M Drapeau de l'Irlande du Nord Morrison, OwenOwen Morrison 8/12/1981 (32 ans)
FC New York
- M Drapeau de l'Irlande du Nord Henry, JamesJames Henry 20/3/1991 (23 ans)
0 Formé au club
9 A Drapeau de l'Irlande du Nord McDaid, DavidDavid McDaid 3/12/1990 (23 ans)
Finn Harps
10 A Drapeau de l'Irlande McEleney, PatrickPatrick McEleney 26/9/1992 (21 ans)
0 Formé au club
11 A Drapeau de l'Irlande du Nord Patterson, RoryRory Patterson 16/7/1984 (30 ans) Irlande du Nord Linfield
18 A Drapeau de l'Irlande Farren, MarkMark Farren 1/5/1982 (32 ans)
Monaghan United
23 A Drapeau de l'Irlande Curran, RyanRyan Curran 13/10/1993 (20 ans)
0 Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Irlande Paul Hegarty
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Inconnu
Médecin(s)
  • Drapeau : Inconnu



Légende

Consultez la documentation du modèle

Liste des managers[modifier | modifier le code]

Entraîneurs de Derry City (1929-1972)
# Nom Période
1 Drapeau : Irlande Joe McCleery 1929-1932
2 Drapeau de l'Irlande du Nord Billy Gillespie 1932-1940
3 Comité de sélection 1940-1942
4 Drapeau : Écosse Willie Ross 1942-1953
5 Comité de sélection 1953-1958
6 Tommy Houston 1958-1959
7 Drapeau de l'Irlande du Nord Matt Doherty 1959-1961
8 Drapeau : Écosse Willie Ross 1961-1968
9 Drapeau de l'Irlande du Nord Jimmy Hill 1969-1971
10 Drapeau : Écosse Doug Wood 1971-1972
11 Drapeau : Écosse Willie Ross 1972-1972
Entraîneurs de Derry City (1985-1996)
# Nom Période
12 Drapeau de l'Irlande du Nord Jim Crossan 1985-1985
13 Drapeau : IrlandeDrapeau : Écosse Noel King 1985-1987
14 Drapeau de l'Irlande du Nord Jim McLaughlin 1987-1991
15 Drapeau de l'Irlande du Nord Roy Coyle 1991-1993
16 Drapeau de l'Irlande du Nord Tony O'Doherty 1993-1994
17 Drapeau de l'Irlande du Nord Felix Healy 1994-1998
18 Drapeau : Irlande Kevin Mahon 1998-2003
19 Drapeau : Irlande Dermot Keely 2003-2003
20 Drapeau : Irlande Gavin Dykes 2003-2004
21 Drapeau de l'Irlande du NordPeter Hutton (intérim) 2004-2004
22 Drapeau : Irlande Stephen Kenny 2004-2006
Entraîneurs de Derry City (2006-2012)
# Nom Période
23 Drapeau : Irlande Pat Fenlon 2006-2007
24 Drapeau de l'Irlande du Nord Peter Hutton (intérim) 2007
25 Drapeau : Écosse John Robertson 2007
26 Drapeau : Irlande Stephen Kenny 2007-2011
27 Drapeau de l'Irlande du Nord Declan Devine 2012-2013
28 Drapeau : Irlande Roddy Collins 2013-

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le club est présent dans de nombreux domaines de la culture populaire irlandaise. Ainsi en musique, le club a été mis en avant par le grand groupe de musique punk de la ville, The Undertones, qui a utilisé pour la couverture de son single My Perfect Cousin sorti en mars 1980 et issu de leur album Hypnotised. La pochette du single fait apparaitre une figurine de subbuteo aux couleurs du club. Le clip vidéo de la chanson fait apparaitre le leader du groupe, Feargal Sharkey habillé du maillot rouge et blanc de Derry, tirant et reprenant de la tête un ballon de football[34]. De plus, dans le deuxième single sorti par le groupe en 1979, Get Over You , figurent les mots "Derry City F.C."[35].

Le club apparait régulièrement aussi à la télévision. Grâce au fait que le club soit situé en Irlande du Nord, il fait l’objet d’une couverture médiatique des deux côtés de la frontière. La BBC, dans sa série documentaire Who Do You Think You Are?, a diffuse un long reportage montrant la nuit précédent le match de coupe d’Europe contre le club français du Paris SG en 2006-2007. L’émission est en fait consacrée à David Tennant, alors acteur de la série de science-fiction Doctor Who et dont le grand-père Archie McLeod a été le meilleur buteur du club lors de la saison 1935-1936 en marquant 57 buts, record toujours inégalé[36].

Le stade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Brandywell Stadium.

Le stade de Derry (le Brandywell Stadium) a la particularité de présenter un dénivelé de plus d'un mètre entre ses deux buts. Le terrain est donc clairement en pente.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions nord-irlandaises[modifier | modifier le code]

Compétitions irlandaises[modifier | modifier le code]

Compétitions All-Ireland (Irlande et Irlande du Nord)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Albionroad.com, « L'histoire de Derry City »,‎ 2007 (consulté le 8 juin 2007).
  2. (en) GetTogether.at, « Derry City 4-0 Sligo Rovers »,‎ 17 octobre 2006 (consulté le 8 juin 2007).
  3. les Nationalistes irlandais nomment la ville Derry, alors que les Unionistes utilisent le terme anglais de Londonderry. En 1928, la dispute sur le nom n’était pas aussi politique qu’elle ne l’est de nos jours. (Voir :"City name row lands in High Court", BBC News, 6 décembre 2006. Consulté le 30 avril 2007).
  4. a, b, c et d Derry City FC - A Concise History. CityWeb, 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  5. Collins, Conor. A History of Derry City. Albion Road, 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  6. Inclure le mot Celtic dans le nom aurait pu être perçu comme une prise de position ferme en faveur les Nationalistes irlandais et ainsi devenir impopulaire auprès de la minorité protestante de la ville.
  7. Derry City FC - Honours List. CityWeb. Consulté le 29 avril 2007.
  8. "The Great Cup Breakthrough", CityWeb, 2007. Consulté le 30 avril 2007.
  9. Derry City's FAI Cup history. RTÉ Sport, 29 novembre 2006. Consulté le 29 avril 2007.
  10. UEFA Cup Winners' Cup: Season 1964–65 preliminary round. UEFA.com, 23 décembre 2006. Consulté le 8 mai 2007.
  11. "Derry City vs FK Lyn", CityWeb, 2007. Consulté le 30 juillet 2007.
  12. a et b Campbell, Denis. "My team - Derry City: An interview with Martin McGuinness", The Guardian, 8 avril 2001. Consulté le 30 avril 2007.
  13. Cronin, Mike (2000). [PDF] Catholics and Sport in Northern Ireland: Exclusiveness or Inclusiveness?, International Sports Studies, De Montfort University, Leicester, England, vol. 21, no 1 (2001), p. 25-38. Consulté le 30 avril 2007.
  14. Burdsley, Daniel & Chappell, Robert. Soldiers, sashes and shamrocks: Football and social identity in Scotland and Northern Ireland, Sociology of Sport Online, Brunel University, UK. Consulté le 11 mai 2007.
  15. a, b, c et d Bradley, Steve. "Football's last great taboo?", ESPNsoccernet, 22 février 2005. Consulté le 30 avril 2007.
  16. Eddie Mahon, Derry City, Guildhall Press,‎ 1998, 124 p..
  17. David Hassan, Soccer and Society, Routledge,‎ 2002, vol. 3, no. 3, "People Apart: Soccer, Identity and Irish Nationalists in Northern Ireland" p. (ISSN 1466-0970), p. 65-83.
  18. Football: Sectarianism. Eugene McMenamin député à l’Assemblée d’Irlande du Nord. Northern Ireland Assembly Reports, 03/07/2007. Consulté le 30 avril 2007.
  19. "Derry City 3 - 1 Home Farm", CityWeb, 2007. Consulté le 30 avril 2007.
  20. Palmarès. CityWeb, 2007. Consulté le 30 avril 2007.
  21. "Payback time for O'Neill", BBC Sport Online, 2 octobre 2000. Consulté le 6 mai 2007.
  22. Jackson, Lyle. "The belief of Derry", BBC Sport Online, 28 octobre 2002. Consulté le 30 avril 2007.
  23. "Busy Derry take on Barca", BBC Sport Online, 12 août 2003. Consulté le 30 avril 2007.
  24. "The Real thing for Derry City", BBC Sport Online, 25 juillet 2001. Consulté le 30 avril 2007.
  25. Ramsay, Bartley & Dullaghan, Rodney. "Finn Harps Club History", FinnHarps.com, 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  26. O'Neill-Cummins, Mark. "First Premier licence is awarded", RTÉ.ie. Consulté le 30 avril 2007.
  27. Allen, Jeremiah. Ireland News, A2Z Soccer, 1er mars 2007. Consulté le 30 avril 2007.
  28. La participation de Derry City à cette épreuve marque pour le club le retour d’un grand nombre de supporters issus de la communauté protestante de Londonderry pour la première fois depuis 1972. Voir: Ritchie Kelly : Focus on Fenlon, BBC Sport Online; BBC Radio Foyle, 25 février 2007. Consulté le 8 juin 2007; Derry City FC - Setanta Sports Cup History. CityWeb, 2007. Consulté le 30 avril 2007.
  29. Jackson, Lyle. "PSG 2-0 Derry City (agg: 2-0)", BBC Sport Online, 28 septembre 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  30. "Derry triumph after Lansdowne Road drama", Irish Football Online, 3 décembre 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  31. "Jennings the hero as Derry retain League Cup", Irish Football Online, 18 septembre 2006. Consulté le 30 avril 2007.
  32. (en) « Couleurs des maillots », Cityweb,‎ 2007 (consulté le 30 avril 2007).
  33. (en) « Profil de Gillespie sur le site de l’IFA », www.irishfa.com (consulté le 29 avril 2007).
  34. Bradley, Michael. "The Undertones Connection", CityWeb, 7 novembre 1991, consulté le 30 avril 2007.
  35. Wilson, David, Derry City FC: City Till I Die, Zero Seven Media,‎ 2007, p. 48.
  36. Barratt, Dr. Nick. "Who do you think you are? (Third series): David Tennant", BBC History, 27 septembre2006, Consulté le 30 avril 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]