Derrick May

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Derrick May

Surnom Rhythim Is Rhythim, Mayday, The Inspector
Genre musical Techno de Détroit
Labels Transmat

Derrick May est un artiste américain (né le 6 avril 1963 à Détroit), considéré comme étant l'un des fondateurs du style de musique électronique techno.


Biographie[modifier | modifier le code]

Il se fait connaître en 1987 sous les pseudonymes Rhythim Is Rhythim et Mayday avec des titres comme Nude Photo, The Dance, et surtout Strings Of Life.

Il fonde en 1986 son propre label, Transmat, qui permettra de lancer des artistes comme Carl Craig, Stacey Pullen, Kenny Larkin, et plus tard Aril Brikha. La compilation rétrospective Innovator sort en 1991. Il arrête toute production personnelle à partir de 1993 mais il collabore à quelques projets et poursuit une carrière internationale de DJ. Il participe en 1997 à l'album More Songs About Food And Revolutionary Art de Carl Craig (pour le morceau Frustration) et remix divers morceaux techno.

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

  • Nude Photo (1987, Transmat)
  • Strings Of Life (1987, Transmat)
  • Beyond The Dance (1989, Transmat)
  • The Beginning (1990, Transmat)
  • Relics - The Mixes (1992, Transmat)
  • Icon (Transmat)
  • Kao-tic Harmony (Transmat)
  • Innovator - Soundtrack For The Tenth Planet (Network Records)
  • Derrick May - Innovator (Transmat, R & S Records, Sony Music)
  • Mysterious Traveller (avec DJ Marcello) - Serenity (100% Pure)
  • System 7 / Derrick May - Mysterious Traveller (Beat Records)
  • Mix Up Vol 5 (compilation mixée) (Sony Music)

Citation[modifier | modifier le code]

« Notre musique, c'est la rencontre dans un même ascenseur de George Clinton et de Kraftwerk. Elle est à l'image de Détroit : une totale erreur »[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shapiro 2004, p. 147


Lien externe[modifier | modifier le code]