Derradji Bousselah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Derradji Bousselah
Noms
Nom algérien دراجي بوصلاح
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Mila
Président de l'APC Ahmed Abdelaali
2007-2012
Code postal 43046
Code ONS 4320
Démographie
Population 10 013 hab. (2008[1])
Densité 84 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 20′ 24″ N 5° 57′ 29″ E / 36.339925, 5.958066 ()36° 20′ 24″ Nord 5° 57′ 29″ Est / 36.339925, 5.958066 ()  
Altitude Min. 600 m – Max. 1 175 m
Superficie 119 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.
Localisation de la commune dans la wilaya de Mila.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Derradji Bousselah

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Derradji Bousselah

Derradji Bousselah ou Derahi Bouslah (selon les sources)[2] est une commune de la wilaya de Mila en Algérie, distante de 54 km du chef-lieu de wilaya.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Derradji Bousselah est située à 10 Km au sud de Ferdjioua. Elle est traversée par l'oued Bousselah.

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Derradji Bousselah
Ain Beida Harriche Ferdjioua
Djemila (Sétif) Derradji Bousselah Bouhatem
Belaa (Sétif) Benyahia Abderrahmane

Lieux dits et hameaux[modifier | modifier le code]

Oued El Bab, Guessas, Mechtat El Kef, Mechtat El Assam, Tabouda, Ain Merouane, Ain Beida, Zemra, Cherarou, Dar El Hamra, Azela, Akbab, Chaâb N'cham, Kerkar, Ras Djebel

Histoire[modifier | modifier le code]

Connu sous le nom de Ouled Z'rar ou Ouled Zeghar, le territoire est élevé au rang de douar de la commune de Fedj Mzala, sous le nom de Douar Bousselah par arrêté le 8 février 1895. Elle devient une commune en 1984 sous le nom de Derradji Bousselah.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1884 1892 1897 1902 1928 1987 1998 2008
2 066 2 662 3 931 3 764 3 777 8 678 10 417 10 013
(Source : recensement [3],[4],[5],[6],[7],[8])


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wilaya de Mila : répartition de la population résidente des ménages ordinaires et collectifs, selon la commune de résidence et la dispersion ». Données du recensement général de la population et de l'habitat de 2008 sur le site de l'ONS.
  2. (fr) M. Boumelih, « Derahi Bouslah (Mila) : Le poids étouffant de l'enclavement », El Watan in Djazairess,‎ 28 décembre 2006 (lire en ligne)
  3. (en) the People's Democratic Republic of Algeria - Mila(Geohive)
  4. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1884, p.65
  5. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1892, p.169
  6. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1897, p.132
  7. Tableau général ... des communes de plein exercice, mixtes et indigènes des trois provinces (territoire civil et territoire militaire) : avec indication du chiffre de la population et de la superficie / Gouvernement général de l'Algérie, Direction générale des affaires civiles et financières - 1902, p.143
  8. Congrès de la colonisation rurale. 3, Monographies algériennes : Alger 26-29 mai 1930 / [organisé par le] Comité de l'Afrique française -Ancienne impr. V. Heintz (Alger), p.234