Dermographisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dermatographic urticaria.jpg

Le dermographisme ou dermatose stéréographique ou encore autographisme se réfère à une sensibilité particulière de la peau de certains sujets; on dit parfois "dermographisme digital" dans la mesure où le trouble peut apparaître simplement en écrivant sur la peau avec l'ongle, ou parfois simplement le doigt. Le résultat est un rougissement du tracé effectué, suivi d'un gonflement tout le long de ce tracé dont les contours apparaissent en relief. On peut alors "lire" ce qui a été écrit ou contempler le dessin qu'on a fait. Ce phénomène est déclenché de manière encore plus facile avec un stylet ou une pointe émoussée. On voit apparaître un trait rouge suivi d'une saillie de coloration blanche.

Il s'agit en fait d'une forme particulière d'urticaire : les "urticaires physiques" [1], c'est-à-dire les urticaires dont le facteur déclenchant est un facteur physique (le froid, l'exposition solaire, la pression cutanée..).

Les urticaires physiques regroupent le dermographisme, l'urticaire au froid, l'urticaire aquagénique....

La lésion apparaît quelques minutes seulement après la stimulation de la peau. Il s'agit d'une raie rouge puis blanche devenant saillante et formant un bourrelet pendant un temps plus ou moins long (qui est de plusieurs minutes).

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

L'apparition de l'inflammation de la peau est liée à la libération d'histamine et secondairement de sérotonine dans la peau (ces substances sont produites ici par des mastocytes). Le déclenchement de cette sécrétion est de type immunitaire (immunoglobulines qui correspondent à une forme d'allergie).

Le réflexe de Müller (de)[2] est une forme de dermographisme douloureux qui survient si on passe une aiguille sur la peau du sujet. On attribue ce réflexe à une excitabilité sympathique excessive.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Annales de Dermatologie et de Vénéréologie (item 114 sur l'urticaire)
  2. (de) L.R. Müller, « Studien über den Dermographismus und dessen diagnostische Bedeutung », Journal of Neurology, vol. 47-48, no 1,‎ 1913, p. 413-435 (ISSN 0340-5354, DOI 10.1007/BF01878672, lire en ligne)