Derek Boshier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Derek Boshier (né en 1937 à Portsmouth) est un artiste pop anglais, peintre, dessinateur, photographe.

Biographie[1][modifier | modifier le code]

Derek Boshier a commencé ses études artistiques à la Yeovil School of Art du Somerset (1953-1957). De 1957 à 1959, il fait son service militaire dans le Surrey et suit à temps partiel les cours du Guilford College of Art. Pendant ces années, il commence à lire Marshall McLuhan, Vance Packard et John Kenneth Galbraith : il a ainsi les outils pour penser le monde moderne. De 1959 à 1962, Derek Boshier il étudie au Royal College of Art de Londres ; pendant ces études, il connaît David Hockney, Allen Jones et Peter Phillips. Il appartient ainsi à la seconde génération du mouvement Pop Art fondés vers 1952 par des artistes anglais comme Richard Hamilton ou Eduardo Paolozzi. De 1959 à 1962, il participe aux expositions Young contemporaries où apparaissent David Hockney, Peter Blake, Patrick Caulfield, Allen Jones, Peter Phillips et R. B. Kitaj[2] qui ont servi de manifestes au mouvement Pop. En 1962, il apparaît dans le film historique produit par la BBC : Pop Goes the Easel de Ken Russell, aux côtés de Peter Blake, Pauline Boty et Peter Phillips.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • British Pop par Marco Livingstone, texte du catalogue de l'exposition de Bilbao, ed. BBK, 2005-2006.
  • Pop Art Book de Julia Bigham, Black Dog Publishing, 2007
  • Hyper Real, édité par le Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig Wien, Brigitte Franzen et Suzanne Neuburger, Verlag der Buchhandlung Walther König, Köln, 2010-2011.
  • London in the sixties, de Rainer Metzger, Images éditées par Christian Brandstätter (traduit de l'allemand, Swinging London, Christian Brandstätter Verlag, Vienne, 2011), Thames & Hudson, London, 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour cette biographie ont été consultées la page Derek Boshier du Wikipedia anglais et les notices de Marco Livingstone dans le catalogue de l'exposition de Bilbao, 2006, voir bibliographie
  2. Liste selon le site visual-arts-cork.com.